Palais du Luxembourg

« Palais du Luxembourg » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Luxembourg (homonymie).
Le palais du Luxembourg

Le palais du Luxembourg est une ancienne demeure royale située dans le VIe arrondissement de Paris. Initialement, l'hémicycle avait été édifié pour la chambre des Pairs, mais de nos jours, il est le lieu de réunion du Sénat français.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

À l'aube du XVIIe siècle, Henri IV est mort, et Marie de Médicis est régente en raison de la minorité de son fils. Elle n'apprécie pas trop l'architecture française et la conception du Louvre. Elle se met en quête d'un terrain où elle puisse établir un palais de style florentin, entièrement dédié à sa personne.

Elle quitte le Louvre, et achète le domaine du duc de Piney-Luxembourg. Elle est attirée par les vastes étendues des lieux tout prêts à être cultivés et devenir son jardin floral tant rêvé. Elle édifie en 1612 le palais à l'aide de l'architecte Salomon de Brosse et appelle Pierre Paul Rubens pour la décoration. Il est situé juste à côté de l'ancienne résidence du duc de Luxembourg, aujourd'hui palais de la Présidence (lieu où réside le président du Sénat). Elle voulait que le palais soit bâti sur le modèle du palais Pitti, à Florence, sa ville natale.

Le jardin devait s'élever devant le palais, avec de nombreux parterres de fleurs joliment disposés. Plus loin, elle fit ériger par l'ingénieur Thomas Francine une très grande et belle fontaine, toujours de style florentin, qu'elle alimenta en eau par un ancien aqueduc romain.

À la suite de son exil ordonné par son fils, le palais revient à son second fils. Puis il ne cesse de passer aux mains de différentes maisons nobles.

À la Révolution française, en 1789, les bâtiments sont réquisitionnés comme bien de l'État et convertis en prison. Certains prisonniers qui y sont enfermés sont des plus illustres, comme le célèbre Danton. Lorsque les temps troublés se sont apaisés, le palais du Luxembourg sert de résidence aux directeurs (durant le Directoire). Jean Chalgrin est chargé de le réaménager pour favoriser l'installation du Sénat de la Constitution de l’an VIII.

En 1836, Alphonse de Gisors étend le palais et fait aménager une salle pour que la chambre des Pairs de Louis-Philippe Ier y siège. Puis, sous la République, le Sénat investit les lieux tandis que l'Assemblée nationale se rassemble au palais Bourbon, sur les quais de la Seine.

Pendant l'occupation allemande en France de 1940 à 1944, le palais est investi par les Allemands et le jardin du Luxembourg est le cantonnement d'un régiment allemand. On réaménage alors le jardin avec des barbelés et des bunkers. Le jardin évidemment interdit au public est utilisé pour garer les véhicules des Allemands. Le palais est finalement délivré des occupants grâce à la 2e division blindée qui, en août 1944, force les allemands à jeter les armes. Il appartient désormais à l'État français.

Architecture et jardin[modifier | modifier le wikicode]

L'ensemble est un palais de type français, bien qu'il reste des parties d'inspiration florentine.

Il existe un vaste parc floral tout autour, commandé et cultivé dès l'édification du palais par Marie de Médicis pour l'agrémenter. De nos jours, c'est un parc public, dédié aux enfants suivant les vœux de Georges Eugène Haussmann.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Jardin du Luxembourg.
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.