Palais de l'Élysée

« Palais de l'Élysée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Palais de l'Elysée)
Aller à : navigation, rechercher
Entrée du palais de l’Élysée
Le palais, vu du parc.

Le palais de l'Élysée est, depuis 1873, la résidence officielle du président de la République française. Il y a ses bureaux et ses appartements officiels. Le palais de l'Élysée se trouve dans le VIIIe arrondissement de Paris, entre l'avenue Gabriel et l'avenue Marigny, la rue du faubourg Saint-Honoré et la rue de l'Élysée. Il est situé à proximité et au nord de l'avenue des Champs-Élysées.

Histoire du palais[modifier | modifier le wikicode]

Le palais a été construit en 1718 pour le comte d'Évreux, Henri de la Tour d'Auvergne gendre du financier Antoine Crozat. Le palais s'appelle donc d'abord hôtel d'Évreux. Puis il est acheté par le marquis de Marigny et sa sœur la marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV. Ces derniers le vendent au roi qui en fait le garde-meuble royal, l'actuel garde-meuble de la place de la Concorde (à l'époque place Louis XV) n'étant pas achevé. En 1773, le financier et philanthrope Nicolas Beaujon l'achète et le fait agrandir.

En 1786, le roi Louis XVI le fait acheter pour servir de résidence aux princes étrangers et aux ambassadeurs extraordinaires en visite à Paris. En 1790, le palais est acheté par la duchesse de Bourbon et prend alors le nom d'Élysée-Bourbon.

Confisqué, parce qu'il est la propriété d'un noble émigré, pendant la Révolution, le palais abrita d'abord en 1792 l'Imprimerie nationale, puis en 1797 un jardin public où l'on dansait.

En 1806, il est acheté par Caroline Murat (la sœur de Napoléon) qui, devenant reine de Naples, le revend à l'empereur qui y réside quelquefois. C'est au palais de l'Élysée que le 22 juin 1815, Napoléon signe sa seconde abdication.

De retour sur le trône, le roi Louis XVIII donne le palais à son neveu le duc de Berry, héritier du trône qui y habita jusqu'à son assassinat en 1820. Le roi Louis-Philippe Ier lui redonne son rôle de résidence des hautes personnalités étrangères.

En 1848, pendant la Deuxième République le palais devient la demeure officielle du président de la République Louis-Napoléon Bonaparte. Mais celui-ci l'abandonne au bénéfice du palais des Tuileries lorsqu'il devient empereur après son coup d'État du 2 décembre 1851. Le palais retrouve alors sa fonction de résidence pour les souverains étrangers. Le palais est alors isolé du reste de Paris par le percement de la rue de l'Élysée.

Après la chute du Second Empire en 1870, le palais devient en 1873 le palais officiel du Président de la République. Le président disposait aussi, jusqu'en 2009, du château de Rambouillet, dans les Yvelines, où il pouvait recevoir les officiels étrangers.

Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.

48° 52′ 13″ N 2° 18′ 59″ E / 48.870144, 2.316486