Ornithorynque

« Ornithorynque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ornithorynque
Platypus-Eungella.jpg
Nom(s) commun(s) Ornithorynque
Nom scientifique Ornithorhynchus anatinus
Classification Mammifère de l'ordre des monotrèmes
Répartition Australie
Taille 40 à 50 cm
Poids 0,7 à 2,4 kg
Statut UICN NT IUCN 3 1.svg Quasi menacé
Tête d'ornithorynque.jpg
voir modèle • modifier
Vidéo : Ornithorynques au zoo de Sydney.
Les ornithorynques dans le monde

L'ornithorynque est un animal semi-aquatique à l'apparence étrange, faisant partie de la classe des mammifères bien qu'il ponde des œufs : c'est un mammifère ovipare, autrement dit un monotrème.

Cette espèce vit uniquement en Océanie, plus précisément à l'est de l'Australie et en Tasmanie — une île au sud de l'Australie ; elle est donc endémique.

Squelette d'ornithorynque

Description physique[modifier | modifier le wikicode]

Ce mammifère hors normes peut atteindre un poids de 2,5 kg et une longueur de 50 cm.

Il a un bec de canard caoutchouteux, une queue plate, un peu comme celle du castor, et des pattes palmées, comme la loutre. Le mâle possède à chaque patte postérieure un crochet venimeux dont la piqûre peut être douloureuse.

Comme les oiseaux, il possède un cloaque, orifice unique (c'est le sens du mot monotrème) par lequel il urine, défèque et se reproduit.

Ornithorynque nageant dans une rivière australienne

Sa démarche ondulante s'apparente à celle d'un reptile, car ses pattes sont situées latéralement, et non au-dessous du corps, comme chez la plupart des mammifères. Les pattes palmées, la queue large et mobile font de lui un très bon nageur. Il a une fourrure brun doré.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

L'ornithorynque est un animal carnivore qui consomme tous les jours l'équivalent en nourriture de 20 % de son poids, ce qui lui demande de passer en moyenne 12 heures par jour dans l'eau pour cette activité. Il se nourrit de vers, de larves d' insectes, de crevettes d'eau douce et d'écrevisses qu'il déniche dans le lit des rivières en fourrageant avec son bec ou en les attrapant en nageant. Il les stocke dans ses bajoues et les mange ensuite sur le rivage.

Habitation[modifier | modifier le wikicode]

L'ornithorynque creuse son abri d'habitation juste à côté de l'eau, dans un terrain stable et équipé. Pour faire son terrier, il utilise ses pattes avant. Pour l'accouchement et l'élevage des petits, la femelle se sert d'un autre terrier, plus grand, qu'elle aménage. Les galeries peuvent mesurer jusqu'à 18 mètres de long. L'endroit où la femelle fait son nid, la femme met des feuilles.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Gros plan sur la tête

La femelle ornithorynque a deux ovaires, mais seul le gauche est fonctionnel. Elle pond de un à trois œufs (mais le plus souvent deux) à la coquille cuirassée comme les œufs des reptiles, mesurant 11 mm de diamètre et légèrement plus sphériques que ceux des oiseaux. Les œufs se développent dans l'utérus pendant 28 jours (à la différence des oiseaux où ils ne restent qu'un jour) et sont incubés ensuite pendant 10 jours par la mère qui se roule en boule autour d'eux (contre une vingtaine de jours chez les oiseaux).

À l'éclosion, les jeunes, qui ne mesurent pas plus de 25 mm, sont très vulnérables, aveugles et dépourvus de poils. Dès la sortie de l'œuf, les petits s'accrochent à la mère qui les protège en s'enroulant autour d'eux. Comme pour les autres mammifères, la femelle allaite ses petits. Elle n'a pas de mamelons apparents, mais émet des gouttes de lait à travers de petites ouvertures dans la peau.

Pendant toute la période d'incubation et les premières semaines d'allaitement, la femelle ne quitte son nid que pendant de courtes périodes pour aller se nourrir. Les jeunes sortent du nid pour la première fois au bout de quatre mois.

Électrolocalisation[modifier | modifier le wikicode]

L’ornithorynque est presque le seul mammifère à avoir le sens de l'électrolocalisation : il peut repérer ses proies en détectant une sorte d’électricité produit par le mouvement de leurs muscles. Les électrorécepteurs sont situés dans le bec.

Vie en captivité[modifier | modifier le wikicode]

Quelques zoos, en Australie, ont tenté de conserver des ornithorynques en captivité, ce qui constitue une tâche très difficile, surtout à cause du régime alimentaire très spécial de cet animal. Les méthodes d'élevage ont fait des progrès : aujourd'hui les animaux survivent, et même, réussissent à donner naissance à des petits.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Images sur les ornithorynques Vikidia possède une catégorie d’images sur les ornithorynques.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Une histoire d'apparence...
Son apparence a fortement surpris les premiers explorateurs qui l'ont découvert, et bon nombre de naturalistes européens ont alors cru à une plaisanterie !
Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.