Omar ibn al-Khattab

« Omar ibn al-Khattab » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les territoires du califat à la mort d'Omar en 644.

Omar ibn al-Khattab, né en 584 à La Mecque et mort en 644 à Médine, est le deuxième calife successeur du prophète Mohammed. Il a régné de 634 à 644.

Désigné par son prédécesseur Abou Bakr en 634, les chiites considèrent son élection comme un coup d'État visant à empêcher la prise de pouvoir d'Ali ibn Abi Talib.

Lutteur renommé et marchand, Omar persécute d'abord les musulmans avant de se convertir à l'islam et part pour Médine avec Mohammed et tous les musulmans (c'est l'hégire). Omar devient ensuite un compagnon d'armes de Mohammed. En 624, il participe à la bataille de Badr, qui oppose les musulmans aux Quraych de La Mecque. Il participe aussi à la bataille de Uhud en 625 et à de nombreuses autres batailles, dont la prise de La Mecque en 630.

Il conseille à Abou Bakr de rassembler le Coran sous forme d'un livre, à la suite de la mort de 300 maîtres-récitateurs lors de la bataille d'al-Yamamah.

Il fixe le début de l'ère de l'Hégire au 16 juillet 622.

Sous son règne, le califat s'étend dans le sud de la Syrie (siège puis prise de Damas, en 634-635) et en Mésopotamie (bataille du pont en 634, bataille d'Al-Qadisiyya en 636, en Palestine (prise de Jérusalem), en Egypte (prise d'Alexandrie)

Il fonde la ville de Koufa, en Irak.

Omar est assassiné le 3 novembre 644 dans la mosquée de Médine pendant la prière du fajr par un esclave persan zoroastrien, ou par des partisans d'Ali ibn Abi Talib.

Le calife Othman ibn Affan lui succède.

Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.