la cabane  • le Livre d'or
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la Gazette été 2018 de Vikidia ! DessinInterview.png

Sac de Rome (390 av. J.-C.)

« Sac de Rome (390 av. J.-C.) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Oies du Capitole)
Aller à : navigation, rechercher
La fameuse scène devant le Capitole : Brennus posant son épée sur la balance (gravure du XIXe siècle).

Le sac de Rome en 390 av. J.-C. par le chef gaulois Brennus est l'un des épisodes les plus connus de l'histoire romaine.

Déroulement[modifier | modifier le wikicode]

Au IVe siècle av. J.-C., Brennus réussit en 6 ans à unifier toutes les tribus des Sénons, habitant la région de Sens. Il assiège la ville étrusque de Clusium, qui appelle Rome à l'aide : cette dernière envoie trois émissaires comme médiateurs, mais Rome est effrayée par l'armée gauloise (170 000 hommes) et s'allie finalement aux Étrusques contre les Gaulois.

Après le pillage de Clusium, Brennus décide de prendre Rome. Le Sénat envoie alors 10 légions (40 000 hommes) commandées par Quintus Sulpicius Longus pour stopper l'avancée de Brennus. Les Gaulois et les Romains se rencontrent au niveau de la rivière Allia (un affluent du Tibre).

Les Gaulois chargent en premier : la partie droite de l'armée s'enfuit et le reste s'enfuit également un peu plus tard. Brennus en profite pour piller le camp romain et permet donc aux Romains de se retrancher sur le Capitole ; dans la ville, il ne restait plus que les sénateurs de la Curie, qui furent massacrés par Brennus.

Les Gaulois assiègent le Capitole durant 7 mois. À un moment, les Gaulois tentent une attaque de nuit, mais les oies du Capitole, avertirent par leurs cris les Romains qui purent déjouer l'attaque. Au bout de 7 mois, les Romains admettent la défaite et doivent payer un tribut de 1 000 livres d'or. Lors de la pesée, les Romains accusent les Gaulois d'utiliser des poids truqués, ce qui irrite Brennus qui jette son épée sur la balance afin d'augmenter le tribut : ce dernier aurait dit « Vae Victis » c'est-à-dire « Malheur aux vaincus ».

Au moment de payer la rançon, Camille, ancien dictateur de Rome, arrive et réussit à chasser les Gaulois de Rome.

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...