Nu artistique

« Nu artistique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : nu.
Images sur le nu artistique Vikidia possède une catégorie d’images sur le nu artistique.

Le nu féminin[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'art préhistorique[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Vénus paléolithique

Dans l'art gréco-romain[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Dans l'art du Moyen-Âge[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Dans l'art de la Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

La Vénus de Botticelli

La naissance de Vénus est l'occasion de réintroduire le nu féminin dans l'art occidental. Cette forme d'expression artistique était très courante dans l'Antiquité gréco-latine. Elle avait disparu à la fin de l'Empire romain lorsque le christianisme était devenu la seule religion autorisée. Pour les premiers chrétiens, la nudité c'était mettre en avant la nature animale de l'homme, c'était aussi une invitation à commettre le péché de chair. Supprimer la représentation de la nudité permettait de rompre avec l'art païen et les idées religieuses qu'il illustrait.

Pendant tout le Moyen Âge, les seuls nus autorisés sont ceux d'Adam et Ève « avant la faute », lorsqu'ils sont encore en état de pureté et d'obéissance. Mais cette impudicité est temporaire et chèrement payée. Après le péché originel leurs corps sont représentés torturés et bien souvent en partie camouflés par des artifices tels qu'un pagne ou une touffe de végétation placée à propos pour dissimuler les organes sexuels. La grande figure féminine du Moyen Âge est la Vierge Marie, qui ne saurait être représentée qu'habillée.

La première représentation d'un nu, exaltant la beauté du corps humain, donc de la création divine, puisque selon la Bible l'homme est la plus belle créature de Dieu qui l'a modelé à son image, est celle d'un jeune homme. C'est la statue en bronze, David du sculpteur Donatello en 1420. Statue qui est exposée au public. Il faut attendre cinquante ans et l'audace de Botticelli pour représenter un corps féminin nu (et cette représentation était destinée à un collectionneur privé, donc visible par un public restreint et averti). À côté de l'art chrétien imposé par l'Église catholique, est apparue une demande privée de riches mécènes laïques, les Médicis ou les Borghèse, mais aussi de certains hauts-dignitaires catholiques y compris certains papes de l'époque qui voulaient voir autre chose.

Pour contourner la censure, et satisfaire la morale chrétienne, Botticelli utilise aussi des artifices. Les longs cheveux de Vénus sont volontairement rabattus sur son sexe (Vénus est pudique). Une de ses mains posée sur sa poitrine dissimule un de ses seins, mais l'autre reste visible.

Le nu masculin[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.