Noyon

« Noyon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'abside, de style gothique flamboyant, comprend trois niveaux : cinq chapelles extérieures circulaires dont la voûte est protégée par un toit en pente, à l'aplomb du déambulatoire, une galerie prolonge le triforium du chœur, la voûte et la charpente reposant sur les piliers intérieurs.

Noyon est une ville française de 13 500 habitants, située dans le département de l'Oise, région Picardie.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Noyon se fonde sur un ancien village gallo-romain fortifié vers la fin du IIIe siècle, nommé Noviomagus, implanté sur le chemin de la via Agrippa.

En 531, saint Médard fait de la cité le siège d'un diocèse très influent auprès de la couronne, hérité de celui de Tournai.

Située dans la zone des combats, Noyons a beaucoup souffert pendant la Première Guerre mondiale. La ville a été prise par les Allemands en août 1914, reprise par les Français en mars 1917, reprise par les Allemands en mars avril 1918 et dégagée définitivement par les Français en août 1918.

En 1930, est inauguré le musée Calvin, en l'honneur de Jean Calvin né dans la ville.

Cathédrale[modifier | modifier le wikicode]

Elle est célèbre pour sa cathédrale de style gothique primitif, dédiée à sainte Marie.

L'ancienne cathédrale était le siège d'un diocèse puissant pendant le début du Moyen Âge, fondé par saint Médard. Elle avait reçu parmi ses rangs l'évêque saint Omer et saint Éloi, conseiller du roi Dagobert Ier, et plusieurs rois de France, comme l'empereur Charlemagne et Hugues Capet, s'y étaient faits sacrer lors de leur accession au trône. Mais elle fut incendiée en 1131.

Reconstruite 14 ans plus tard et achevée en 1235, la nouvelle cathédrale expérimentait le tout nouveau style gothique, déjà instauré dans la cathédrale de Sens. C'est cet édifice que nous pouvons visiter de nos jours. La cathédrale s'élève avec une nef à quatre niveaux et, perpendiculairement, des croisillons qui se terminent en demi-cercle. Comme elle est ancienne, elle est flanquée d'un cloître. L'ensemble épiscopal comprend aussi d'autres bâtiments, comme une maison à colombages édifiée en 1506 qui abrite une bibliothèque recensant environ 3000 ouvrages écrits par d'anciens moines. Ainsi rebâtie, la cathédrale est classée en 1840 monument historique. En 1998, elle est inscrite sur la liste des villes et pays d'art et d'histoire.

À l'occasion du concordat de 1801 la carte ecclésiastique de France est restructurée : pour éviter de trop lourdes charges financières, certains évêchés sont supprimés. C'est le cas du diocèse de Noyon, et qui est rattaché au diocèse de Beauvais ; la cathédrale de Noyon devient alors une simple église paroissiale, mais elle n'en perd pas pour autant son prestige architectural.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.