Norvégien

« Norvégien » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Norvégien (chat).
Symbol Translate.svg
Cet article est la traduction d'un autre texte.
Il provient de Wikipédia anglais.

Le norvégien (norsk en norvégien) est la langue officielle parlée en Norvège. Il est très proche du danois et du suédois, autres langues scandinaves. Celles-ci sont une branche des langues germaniques, c'est-à-dire « cousines » de l'allemand.

Il y a deux formes officielles de norvégien écrit reconnues par la loi : le bokmål et le nynorsk. Il existe d'autres variantes de norvégien soit anciennes soit uniquement parlées (variantes selon les régions).

Du XVIe siècle au XIXe siècle, la langue écrite norvégienne était le danois. Historiquement le bokmål est une variante du danois tandis que le nynorsk est proche des dialectes norvégiens.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Du vieux norrois aux langues scandinaves[modifier | modifier le wikicode]

Expansion approximative du vieux norrois et de ses langues filles au début du Xe siècle. En rouge, le scandinave occidental, en orange, le dialecte du scandinave oriental, en rose, le vieux utnisk, en jaune, le vieil anglais, et en vert, les autres langues germaniques ressemblant au vieux norrois. En bleu, le gotique de Crimée.

Les langues parlées aujourd'hui en Scandinavie descendent du norrois (ou vieux norrois) et se ressemblent beaucoup entre elles. Le norrois était la langue des vikings. Certain d'entre eux ayant colonisé l'Islande au IXe siècle, ils ont emporté avec eux le vieux-norrois, leur langue s'y est implantée et l'islandais resté plus proche du norrois que le norvégien et les autres langues scandinaves.

Le roi Harald Ier de Norvège unifie la Norvège en 872. Aux alentours de 1030, le christianisme se repend en Norvège et avec lui l'alphabet latin qui remplace l'alphabet runique utilisé jusque là.

Le norvégien après l'époque viking est une transition entre le vieux-norrois et le norvégien moderne. La syntaxe et la phonétique du norvégien ont beaucoup changé à travers le temps.

Le danois[modifier | modifier le wikicode]

En 1397, l'union de Kalmar unifie la Norvège, la Suède et le Danemark. En 1536, la Norvège est intégré au royaume de Danemark et de Norvège. Le danois devient alors la langue littéraire du norvégien. Le danois s'impose peu a peu comme le langue quotidien des norvégiens. Avec la fin de l'Union en 1814, le dano-norvégien devient la langue principale des riches norvégiens.

Du danois au norvégien[modifier | modifier le wikicode]

Le nom du danois en norvégien est sujet a de nombreuses dispute durant le XIXe siècles. En 1899, le nom de Riksmål est proposé, ce nom est adopté avec la réforme de 1907. En 1929, le Riksmål est renommée en Bokmål (littéralement « langue des livres ») et le Landsmål en Nynorsk (littéralement « nouveau norvégien »).

Norvégien écrit[modifier | modifier le wikicode]

Alphabet[modifier | modifier le wikicode]

L'alphabet norvégien contient 29 lettres:

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Æ Ø Å
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z æ ø å

Les lettres c, q, w, x et z sont uniquement utilisé pour les mots d'origine étrangère (emprunts lexical), par exemple, le mot « zèbre » s'écrit « sebra » en norvégien. Pour des raisons historiques, de nombreux nom de famille Norvégien s'écrive avec ses lettres.

De nombreuses lettres peuvent être accentuées : é, è, ê, ó, ò, et ô. En Nynorsk on peut parfois trouver les lettres ì, ù, ỳ. Selon l'accent un mot peut changer complètement de sens, par exemple: for (pour), fór (j'irais), fòr (ride), et fôr (fourrage).

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique