Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
Communauté  • Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent les articles de Vikidia. Viens rédiger, enrichir par exemple un des 300 articles importants et encore trop courts !

Nicolas Flamel

« Nicolas Flamel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Flamel

Nicolas Flamel est un poète, copiste, libraire-juré et alchimiste français du XIVe siècle, né vers 1330-1340 à Pontoise et mort en 1418 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Gravure représentant Nicolas Flamel comme religieux (en 1402)

Métiers[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Flamel est né vers 1340, à Pontoise mais cela n'est pas une certitude en raison de l'ancienneté des documents. Il resta à Paris de nombreuses années et donc pendant la guerre de Cent Ans, la bataille de Crécy en 1346 à celle d'Azincourt en 1415. Il fut copiste et écrivain public sur Paris, travaillant à côté de l’Église Saint-Jacques-la-Boucherie et il devint le propriétaire d'une maison situé à proximité de celle-ci et de son ancien lieu de travail, qui était un magasin, où il créa ainsi son nouvel atelier. Sa maison est décorée de gravures et d'inscriptions religieuses montra qu'il s'agissait d'une maison bourgeoise même s'il y avait beaucoup plus luxueux à l'époque. Vers 1368, il devint libraire-juré car il fut obligé de prêter serment à l'université de Paris.

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

Vers 1370, il épousa une femme nommé Pernelle et firent un héritage afin d'exclure de celui-ci la sœur et les enfants de sa femme. Pernelle décéda en 1397 et un procès éclata entre les enfants et la sœur de Pernelle face à Nicolas Flamel qui gagna. Après la mort de son épouse, il continua à financer des constructions dévotes, et s'engagea dans des investissements immobiliers à Paris et dans les alentours.

Flamel possédait beaucoup de maisons sur Paris et dans les villages situés dans les environs qui pouvaient lui rapporter des rentes tandis que d'autres furent laissées en ruine. S'il a fini par être riche, c'est dû à son succès et à l'aide de sa femme Pernelle.

Décès[modifier | modifier le wikicode]

Il décéda le 22 mars 1418 et fut enterré à l’église Saint-Jacques-la-Boucherie. malgré la destruction de l'église, sa pierre tombale a néanmoins été conservée, et rachetée par un antiquaire à une marchande de fruits et légumes l’utilisant comme étal pour ses épinards. Rachetée en 1839 par l'hôtel de ville de Paris, elle se trouve actuellement au musée de Cluny. Ses ossements, ainsi que ceux de son épouse Pernelle inhumée avec lui, sont alors transférés aux catacombes de Paris.

Alchimiste[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Flamel représenté en alchimiste (en 1840)

Dans Harry Potter[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Flamel apparaît dans le premier tome de Harry Potter, Harry Potter à l'école des sorciers. Il travaille en étroite collaboration avec Albus Dumbledore. Il a découvert le secret de fabrication de la pierre philosophale qui procure l'élixir de longue vie particulièrement prisé par Voldemort. C'est ainsi que Flamel a pu atteindre l'âge de 665 ans. À la fin du livre, après que Voldemort a échoué en voulant dérober la pierre, Flamel et sa femme mettent fin à leurs jours en détruisant la pierre.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]


Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.
Portail Harry Potter —  Tous les articles concernant la saga Harry Potter.