Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
Communauté  • Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent les articles de Vikidia. Venez rédiger, enrichir par exemple un des 300 articles importants et encore trop courts !

Nellie Bly

« Nellie Bly » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Travaux
Cet article est en cours de rédaction.
Cet article fait l’objet d'un projet pédagogique coordonné par l'utilisateur superdocLDV (d  • c). Merci de ne pas le modifier pour éviter les risques de conflit de versions jusqu’à la disparition de cet avertissement.

Nellie Bly est née sous le nom d'Elizabeth Jane Cochrane le 5 mai 1864 en Pennsylvanie aux États-Unis et elle est morte le 27 janvier 1922 à 58 ans à New York aux États-Unis. Nellie est une journaliste, écrivaine et activiste américaine. Elle a fait le tour du monde en 72 jours. Elle est spécialisée dans le monde ouvrier. Elle est particulièrement active entre 1880 et 1922. Avec son voyage au Mexique où elle infiltre un asile psychiatrique féminin pour y dénoncer les pratiques inhumaines, elle est devenue la première journaliste d'investigation.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Son enfance[modifier | modifier le wikicode]

Nellie Bly est née sous le nom d'Elizabeth Cochran. Elle e est née le 5 mai 1864 près de Pitts Burgtt, à Cohran's Mill. Son village porte le même nom qu'elle (Cohran) car son père possède la moitié des terres et des moulins du coin. Son père meurt quand elle avait 6 ans. Sa famille se retrouve donc expulsée et sans argent. Sa mère se remarie rapidement avec un homme assez riche pour pouvoir élever ses enfants. Mais malheureusement cet homme est alcoolique et il la bat. Elle décide de demander le divorce. À 15 ans, Nellie Bly ( appelée rose car elle ne porte que des vêtements de couleur rose) décide d'intégrer une école d'institutrices pour aider sa mère. Mais au bout de quelque temps, elle n'a plus les moyens de payer les frais de scolarité et est donc renvoyée. Un jour elle lit un article sur "À quoi sont bonnes les filles". Cet article la met en rage. Elle décide donc d'écrire une lettre à l'éditorialiste responsable de cet article. Le directeur décide de publier la lettre et demande à la jeune femme de venir le voir en personne. Il lui propose alors d'écrire pour lui. Elle accepte car elle a beaucoup de choses à raconter.

Sa vie professionnelle[modifier | modifier le wikicode]

En 1886, elle part pour le Mexique. Elle se fait passer pour "folle" pour rentrer dans un hôpital psychiatrique afin d'observer son fonctionnement. A son retour à New-York, elle est embauchée par le New York World. Nelly Bly publie six épisodes en octobre 1887 sur son reportage en hôpital psychiatrique.

c'est aussi une grande voyageuse. Elle veut battre Jules Verne pour faire le tour du monde en moins de 80 jours, et elle l'a fait en 72 jours.[1] Elle rencontre Jules Verne à Amiens. Elizabeth a changé de nom pour s'appeler Nelly Bly car ce nom vient d'un titre d'une chanson populaire du compositeur Stephen Foster ( 1826-1864). Mais Elizabeth portera ce nom toute sa vie .


Nellie Bly est morte le 27 janvier 1922 à l'âge de 57 ans à New York. Elle est morte d'une pneumonie aiguë(infection des bronches). Elle publiait des reportages engagés notamment après son tour du monde en 80 jours.

Nellie Bly, journaliste[modifier | modifier le wikicode]

Avec son voyage au Mexique où elle infiltre un asile psychiatrique féminin pour y dénoncer les pratiques inhumaines, Nelly Bly devient la première journaliste de la presse états-unienne à avoir été en immersion pour effectuer un reportage. Cela bouleversa totalement le journalisme en général. Elle est devenue la première journaliste d'investigation.

À sa mort un rédacteur nommé Arthur Brisbane a raconté ses exploits en disant qu'elle était le meilleur reporter de toute l'Amérique. Nelly Bly a par exemple infiltré en 1887 l’entourage d’un trafiquant qui sera traduit en justice après son reportage. Elle utilisait souvent cette technique d'infiltration pour ses enquêtes. Nelly Bly n'hésitait pas dans ses reportages à s'attaquer et à critiquer tous les privilèges comme la corruption de la classe politique. Elle a aussi aidé et soutenu le combat des suffragettes pour le droit de vote des femmes. Les sujets qu'elle préférait particulièrement étaient : le monde ouvrier, le monde politique, ses corruptions ainsi que la condition et les droits de la femme.[[Catégorie:Personnalité américaine]