Navette spatiale américaine

« Navette spatiale américaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Lancement de la navette spatiale Columbia

La navette spatiale américaine ou STS (Space Transport System) est un projet américain de réutilisation de fusées, la navette spatiale récupérant à chaque vol les boosters et la navette (l'orbiteur), seul le réservoir externe (réservoir orange) est détruit dans l'atmosphère.

Le premier vol de la navette spatiale américaine a eu lieu le 12 avril 1981. Deux accidents ont eu lieu : Challenger et Columbia. Après 135 vols, le programme de la navette spatiale américaine est arrêté, donc le dernier vol a eu lieu en juillet 2011 avec la navette Atlantis.

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

La navette est composée de trois éléments principaux:

L'orbiteur[modifier | modifier le wikicode]

L'orbiteur ou avion spatial. Il mesure 37 m de long, son aile Delta faisant 24 m d'envergure et sa masse en charge dans l'espace pouvant atteindre 113 tonnes. Il transporte l'équipage, la plupart du temps 7 personnes (jusqu'à 12 maximum), et la charge utile dans la zone de stockage des cargaisons qui fait 18 m de long pour 4.5 m de diamètre et peut placer des charges de 30 tonnes.

Le réservoir externe[modifier | modifier le wikicode]

De près de 50 mètres de hauteur et 9 de diamètre, qui emmagasine 100 tonnes d'hydrogène et 600 tonnes d'oxygène liquides.

Les boosters[modifier | modifier le wikicode]

Deux Boosters à poudre qui sont rattachés au réservoir externe : ces boosters contiennent 500 tonnes de poudres et génèrent 1000 tonnes de poussée au décollage et sont largués environ deux minutes après. Ils sont ensuite récupérés et réutilisés. Les principaux moteurs fonctionnent durant environ 8 minutes et 30 secondes, du décollage jusqu'à la mise en orbite. Le réservoir externe est ensuite largué et il brûlera dans l'atmosphère terrestre. Les 3 propulseurs principaux, a l'arrière de l'orbiteur, sont les plus performants jamais construits : une vitesse d'éjection de 4550 m/s et 207 tonnes de poussée dans le vide.

Les navettes spatiales américaines[modifier | modifier le wikicode]

  • Atlantis effectue 32 vols. Son dernier lancement a eu lieu le 8 juillet 2011 (c'est le dernier lancement du programme de la navette spatiale américaine).
Bouranelancementbout.jpg

États-Unis États-Unis : Navette spatiale américaine (retraitée) - Enterprise OV-101 (démonstrateur exposé au musée) • Pathfinder OV-098 (maquette) • Columbia OV-102 (détruite en vol) • Challenger OV-099 (détruite en vol) • Discovery OV-103 (retraitée au musée) • Atlantis OV-104 (retraitée au musée) • Endeavour OV-105 (retraitée au musée)
Union soviétique Union soviétique : Bourane (annulée) - OK-M OK-0.01 (démonstrateur) • OK-GLI OK-0.02 (démonstrateur exposé au musée) • OK-KS OK-0.03 (démonstrateur) • OK-MT OK-0.04 (démonstrateur) • OK-TVA OK-0.05 (démonstrateur) • OK-TVI OK-0.06 (démonstrateur) • OK-0.08 (démonstrateur) • OK-ML1 OK-0.15 (démonstrateur) • Bourane OK-1.01 (détruite au sol) • Ptichka OK-1.02 (entreposée au hangar) • Baïkal OK-2.01 (stationnée en aéroport) • OK-2.02 (entreposée et abîmée) • OK-2.03 (désassemblée)
France France : Hermès (abandonnée)
Russie Russie : Kliper (abandonnée)

(Pour modifier le modèle, cliquez ici.)
Portail de l'astronautique —  Tous les articles sur les technologies de l'espace.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.