Nabuchodonosor II

« Nabuchodonosor II » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Figure (imaginaire) de Nabuchodonosor, sur la façade de l'église Notre-Dame la Grande de Poitiers.
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Nabuchodonosor.

Nabuchodonosor II est un roi de Babylone, qui a régné de 604 à 562 av. J.-C..

Son règne marque l'apogée de l'empire néo-babylonien. Il étendit la domination babylonienne vers l'ouest en luttant contre l'Égypte .

L'expansion babylonienne[modifier | modifier le wikicode]

En, 605 av. J.-C. Nabuchodonosor II bat les Égyptiens du pharaon Néchao II qui étaient les alliés des Assyriens.

En 597 av. J.-C., il prend Jérusalem capitale du royaume de Juda qui s'était soulevée sous les conseils égyptiens. Il remplace le roi Joachin par le roi Sédécias, déporte les nobles et les artisans juifs à Babylone. La résistance juive continuant, en 587, il détruit la ville et le Temple. Il déporte la population à Babylone. Nabuchodonosor II a laissé dans la culture juive et chrétienne, au travers de la Bible, l'image d'un chef militaire puissant et cruel.

En 573, après un siège de treize années, il s'empare de Tyr. En 568, il fait la guerre en Égypte au moment de l'arrivée au pouvoir du pharaon Amasis.

Un grand bâtisseur[modifier | modifier le wikicode]

La porte d'Ishtar, reconstituée au musée de Pergame, à Berlin.

Nabuchodonosor II fut un grand bâtisseur. Il fait construire la double enceinte de Babylone (dont la fameuse porte d'Ishtar). Il fait creuser un canal entre le Tigre et l'Euphrate. Il embellit la capitale d'un palais royal, du temple du dieu Bel-Marduk et sa ziggourat (la Tour de Babel). Il est le créateur des jardins suspendus de Babylone, attribués à la légendaire reine Sémiramis.

L'opéra Nabucco de Giuseppe Verdi le met en scène en le présentant comme un despote brutal et belliqueux.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.