Néoprotérozoïque

« Néoprotérozoïque » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Néoprotérozoïque
Ère géologique
Représentation d'une glaciation majeure, formant une « Terre boule de neige ».
Représentation d'une glaciation majeure, formant une « Terre boule de neige ».
Temps géologique
Éon Protérozoïque
Subdivisions
Périodes Tonien
Cryogénien
Édiacarien
Datation
Début 1 milliard d'années
Fin 541 millions d'années
Précédé par Mésoprotérozoïque
Suivi par Paléozoïque
voir modèle • modifier

Le Néoprotérozoïque est un temps très ancien de l'histoire de la Terre, la troisième et dernière ère du Protérozoïque et des temps dits précambriens, qui dura de - 1 milliard d'années à - 542 millions d'années (début du Phanérozoïque et de sa première période, le Cambrien).

Sa longue durée d'environ 458 millions d'années1, que les scientifiques ne connaissent pas encore bien, voit pour la Terre des bouleversements importants :

  • Certains grands continents uniques se sont formés puis disloqués à cette période par la tectonique des plaques, les supercontinents Rodinia puis Pannotia entourés d'un immense océan. La plupart de leurs « morceaux » étaient des continents anciens ou encore présents qui se retrouvèrent dans la Pangée, et se trouvaient alors sous la surface de l'eau. Ces mouvements de plaques terrestres ont ainsi créé à la fin de cette ère des chaines de montagnes hautes comme les Alpes. Celles-ci, après d'autres lents mouvements de la croute terrestre et surtout l'érosion, sont désormais visibles sous la forme de basses collines arrondies, très érodées, comme par exemple celles du Massif armoricain en Bretagne.
  • De très grandes glaciations de plusieurs millions d'années sont repérées dans les couches géologiques de cette époque. Au moins l'une d'elle à recouvert de glace la Terre entière au Cryogénien (cryo : «froid» en grec) : ce phénomène climatique global appelé « Terre boule de neige » a peut-être contribué à la venue de « grands » organismes vivants :
  • Si la vie est apparue bien avant (et même les eucaryotes microscopiques et sans doute des multicellulaires, durant l'ère précédente du Mésoprotérozoïque), la dernière période de ce Néoprotérozoïque, l'Édiacarien, voit la venue de « gros » organismes métazoaires multicellulaires encore mal connus : cette « faune de l'Édiacarien » (dont probablement des animaux disparus) est visible dans quelques fossiles d'espèces qui mesurent plusieurs centimètres.
Une représentation possible du supercontinent Rodinia, vers - 750 millions d'années. A cette époque, la terre ferme se sépare en continent et n'est formée que de roche et de sable : la vie n'existe que dans les océans. Des masses continentales (les cratons) se reconnaissent (l’Antarctique, l'Australie et Madagascar sont alors dans l'hémisphère Nord) et formeront plus tard la Pangée. Les points rouges sont des granites datés d'environ 1,3 milliards d'années.
Les temps géologiques
Hadéen
Archéen
Protérozoïque
Phanérozoïque
Extinctions massives
(Pour modifier le modèle : voir ici).
Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.
Terra- edge blur.png Science de la Terre et de l'Univers —  Tous les articles sur la science de la Terre et de l'Univers.
  1. Cela correspond à une durée de l'Ordovicien à maintenant ; des premiers "poissons" jusqu'à nous.