Musique romaine

« Musique romaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Mosaïque des musiciens, provenant de Pompéi, signée (en haut) de Dioscoride de Samos, -Ier siècle : saltimbanques jouant d'un instrument à vent (aulos ou tibia double ?), des crotales et du tambourin. Musée archéologique national de Naples.

Les Romains appréciaient la musique et elle entourait plusieurs circonstances de la vie. Les Romains aimaient les fêtes et les jeux.

La musique était partout, elle accompagnait les festivités, les cérémonies, mais aussi les sacrifices rituels et les combats des arènes. Les Romains attachaient cependant moins d'importance à la musique que les Grecs.

Le tuba (instrument à vent) par exemple avait un usage militaire, funéraire, pendant les réunions privées, les combats de gladiateurs et lors des représentations de théâtre.

De nombreux concours de musique étaient organisés et attiraient de nombreuses personnes.

La musique était aussi utilisée lors des cérémonies religieuses.

Les types d'instruments[modifier | modifier le wikicode]

Les instruments à vent[modifier | modifier le wikicode]

Tibia

La flûte, appelée tibia (nom féminin), était ordinairement une flûte double en roseau. La tibia double pouvait être composée de deux flûtes de même registre (tibiae pares) ou de registres différents (tibiae impares), l'une de dessus, l'autre de basse 1.

Les Romains ont aussi connu des instruments du type de la flûte à bec et de la flûte de pan.

Certaines ressemblaient à la clarinette.

Buccina, cornu

Le buccin (buccina ou būcina) ou le cor (cornu), difficile à distinguer du premier, est un cuivre d’origine étrusque, en usage dans l’armée romaine. Il est de forme semi-circulaire, souvent avec une poignée transversale. La perce est conique et l’embouchure est semblable à celle d'une trompette ou d'un cor d'harmonie. Cette grande trompe, utilisée dans les armées romaines et les jeux du cirque, pouvait atteindre une longueur de trois mètres.

Tuba

Le tuba romain est une sorte de trompette d'appel, similaire à la salpinx grecque et très différent du tuba moderne. Sa perce est cylindrique (caractéristique des instruments quintoyants, comme la clarinette). Parmi les cuivres, on ne pourrait guère le comparer qu'au moderne sousaphone (wp). Le tuba romain jouait un rôle essentiel dans les armées pour sonner l'appel. Il est peut-être d'origine étrusque.

Lituus

Le lituus était une longue trompe en bronze d'environ 1,30 m qui ressemblait à notre cor d'aujourd'hui.

Orgue hydraulique

Les Anciens ont mis au point un orgue à clavier, sans soufflets, où l'air était aspiré et sa pression régularisée par des réservoirs d'eau.

Cet instrument est connu par des objets et mosaïques le représentant et des vestiges archéologiques dont le plus bel exemple, trouvé en Hongrie, est l'orgue d'Aquincum (aujourd'hui Budapest).

Les instruments à cordes pincées[modifier | modifier le wikicode]

Lyre

La lyre était composée de cordes parallèles, d'un châssis en bois et d'une carapace de tortue qui faisait office de résonateur.

Cithare

La cithare était l'instrument de prestige dans la Rome antique : on en jouait aussi bien pour s'amuser que pour accompagner la poésie. Elle ressemblait à une grande lyre.

Luth

Le luth est le premier modèle d'instrument à corde à manche en bois. Le luth romain comportait trois cordes.


Les instruments à percussion[modifier | modifier le wikicode]

Sistre

Le sistre : fait d'anneaux à travers d'une barre de métal, il vient d'Égypte ;

Le sistre était un instrument composé de deux planches de bois ou de métal assemblées par une charnière, et d'un manche. Il est originaire de l’Égypte ancienne.

Tambours, timbales

Les tambours et les instruments à percussion comme les timbales et les crotales (sortes de castagnettes) ainsi les cymbales en cuivre, accompagnaient les danses.

Crécelles, grelots, tambourins

les crécelles ; les grelots et les tambourins.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. Tibia, Gaffiot
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.