Mulâtresse Solitude

« Mulâtresse Solitude » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Solitude.

Solitude est la fille d’une esclave africaine qui a été violée par un marin sur le bateau qui la déportait aux Antilles. Elle naît esclave vers 1772 puis devient libre grâce à l'abolition de l'esclavage en 1794, pendant la révolution française.  

Abolition de l'esclavage[modifier | modifier le wikicode]

Libérée, elle rejoint une communauté marronne de Guadeloupe. Le marronnage était le nom donné à la fuite d'un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique et aux Antilles à l'époque coloniale (l'époque où la France exerçait une domination sur la Guadeloupe).

Celui qui fuit était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron.

Lutte contre le rétablissement de l'esclavage[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'en 1802 Napoléon Bonaparte (Empereur français) rétablit l'esclavage en Guadeloupe, Solitude se rallie à l'appel de Louis Delgrès et combat à ses côtés pour la liberté. Survivante de la bataille du 28 mai 1802, enceinte, elle n'est exécutée par pendaison que le 29 novembre de la même année, le lendemain de son accouchement. Elle devient un symbole de la lutte contre l'esclavage. Plusieurs statues lui sont dédiées en Guadeloupe et en Métropole.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • La Mulâtresse Solitude, roman d'André Schwarz-Bart qui s'inspire de la vraie histoire de Solitude.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.