Moustique tigre

« Moustique tigre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Moustique tigre
moustique tigre, en train de piquer
moustique tigre, en train de piquer
Nom(s) commun(s) Moustique tigre
Nom scientifique Aedes albopictus
Classification famille des moustiques (Culicidae)
Répartition originaire d'Asie du Sud-Est, et de l'Océan Indien, s'est répandu dans plusieurs autres régions du monde
Milieu de vie proche des habitations humaines
Taille 2 à 10 mm
voir modèle • modifier

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est un petit moustique très invasif, vivant dans les villes et à proximité des habitations humaines. Originaire d'Asie du Sud-Est et de l'Océan Indien, il s'est propagé dans plusieurs autres régions du monde, comme les États-Unis, l'Amérique du Sud, et le sud de l'Europe.

Contrairement à son cousin, le moustique commun, le moustique tigre pique aussi durant la journée. Il doit son nom à ses rayures, mais aussi à son comportement agressif. Il est très résistant aux insecticides.

Prolifération[modifier | modifier le wikicode]

Depuis les années 2000, ce moustique se répand à travers le monde. La larve du moustique tigre, comme celle de tous les moustiques, vit dans l'eau : le moustique tigre a donc besoin de points d'eau stagnante pour pondre ses œufs et se propager. Il utilise principalement les vieux pneus, dans lesquels il reste toujours un peu d'eau.

Le moustique tigre a été importé accidentellement dans plusieurs régions du monde où il a pu s'installer, comme aux États-Unis, en Afrique et en Amérique du Sud. En Europe, le moustique est présent en Italie depuis les années 1990. Il est arrivé en France en 2004 à Nice, vraisemblablement dans les soutes d'avions transitant par l'aéroport, et s'est installé. Il est arrivé depuis dans d'autres régions, comme en Corse ou en région parisienne.

Le principal problème du moustique tigre est qu'il peut transmettre certaines maladies. Il est très résistant aux insecticides, il n'est donc pas facile de s'en débarrasser. Le meilleur moyen de lutte contre les moustiques est d'éliminer les récipients contenant de l'eau stagnante, où les moustiques peuvent pondre leurs œufs.

Certains insecticides sont utilisés au printemps pour tuer les larves, mais ce traitement doit être utilisé avec précaution, car il risque de tuer aussi les larves d'autres insectes, comme les libellules, notamment, qui sont, (entre autres) les prédateurs des moustiques.

Transmission de maladies[modifier | modifier le wikicode]

Certaines maladies sont contagieuses, mais ne se transmettent pas directement de personne à personne : il faut qu'un insecte, ou un autre arthropode, propage le virus d'une personne à l'autre : ce sont les arboviroses.

Le moustique tigre, comme les autres moustiques du genre Aedes, est un des insectes capables de propager certaines maladies, comme la dengue ou le chikungunya. Le moustique tigre n'est pas dangereux en lui-même ; mais si le moustique pique une personne atteinte d'une de ces maladies, alors il peut la transmettre à d'autre personnes.

En 2005 et 2006, le moustique tigre a contribué à transmettre une épidémie de chikungunya à La Réunion.

Tant que la maladie n'est pas présente dans une région, la piqûre du moustique reste inoffensive. En revanche, quand le moustique et la maladie sont à la fois présents dans une région, alors la maladie peut se transmettre.

Les premiers cas de chikungunya attrapés en Europe métropolitaine datent de 2007, avec quelques cas recensés en Italie. Depuis, deux cas de chikungunya ont également été détectés en France, à Fréjus, en 2010.

Une autre maladie propagée par le moustique tigre, la dengue a également été détectée en France, à Nice, en 2010 également.

Cela ne constitue pas une épidémie, ni même le début d'une épidémie : cela veut simplement dire que le virus peut désormais se transmettre dans ces régions.

Portail des insectes —  Tous les articles sur les insectes.