Mouche (maquillage)

« Mouche (maquillage) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Mouche.
Femme portant différentes mouches sur le visage. Peinture de William Hogarth. XVIIIe siècle

La mouche est un élément de maquillage aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il s'agit d'un petit morceau de tissu (du taffetas ou de velours) de couleur noire qui était collé sur le visage, et qui imitait un grain de beauté. Il avait pour fonction de rehausser la blancheur du teint du coquet ou de la coquette. Le teint blanc était le signe distinctif des gens de qualité c'est-à-dire de la bonne société. En effet ceux qui travaillaient au dehors, comme les paysans, avaient le teint bronzé ou hâlé par le soleil.

Selon sa position on lui donnait différents noms : la mouche posée sur le front se nommait majestueuse, celle qui était au coin de l'œil était appelée passionnée. Celle que l'on mettait au milieu de la jour était nommée galante et celle posée du nez effrontée. Sur les lèvres elle prenait le nom de coquette.

Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.