Motte castrale

« Motte castrale » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'ensemble d'une motte castrale reconstituée en Allemagne
Organisation d'une motte castrale avec donjon et basse-cour

Une motte castrale est une fortification faite d'une butte de terre sur laquelle est construit une tour ou petit château, en général en bois. Elle est en général accompagnée d'un enclos qui protège d'autres bâtiments, la basse-cour. Ces fortifications qui se faisaient au cours du Haut Moyen Âge sont plus ou moins les ancêtres des châteaux forts en pierre. Une motte castrale est parfois construite en surélevant une butte naturelle s'il y en avait une. Certains des châteaux forts ont été construits au même endroit et en remplacement d'une ancienne motte castrale.

Le tertre ou monticule de la motte castrale est fait en ramassant de la terre dans les environs et en particulier en creusant des fossés autour. La motte a deux utilités, c'est un point haut qui permet de surveiller les alentours et c'est un lieu protégé par la ceinture des fossés.

Une motte est rarement seule : on trouve des réseaux de mottes, par exemple sur la rive d'un ruisseau, pour donner l'alerte, de motte en motte, et transmettre des signaux sonores, ou lumineux le long de cette voie de pénétration naturelle, qui risquait d'être utilisée par des envahisseurs ou des pirates.

Ces mottes ont été édifiées au Moyen Âge, à partir des invasions des Vikings dont les bateaux à fond plat pouvaient remonter fleuves et rivières très facilement ; elles portent alors souvent le nom de castra (pluriel de castrum latin, qui veux dire forteresse ou camp) et sont entourées de palissades en bois.

La motte castrale sert à la défense mais également à montrer la puissance et l'autorité des seigneurs locaux qui la possèdent. Elle peut aussi être le logement de leur famille et de leurs employés.

Une motte castrale est donc souvent double, la motte proprement dite avec un donjon en bois puis en pierre suivant la richesse du propriétaire, et un second enclos en contre-bas abritant les logements et bâtiments agricoles de la suite du seigneur, ainsi que les silos de grains, comme à Labrit dans les Landes. Cet espace pouvait également être utilisé par les paysans-serfs comme refuge temporaire.

Structure[modifier | modifier le wikicode]

En général, les mottes avaient un diamètre à la base de 30 mètres, au sommet de 10 m et une hauteur de 10 m.

Sources et références[modifier | modifier le wikicode]

  • Pierre Rocolle, Le temps des châteaux forts : Xe ‑ XVe siècle, Colin, Paris, 1994, page 40.
Images sur les mottes castrales Vikidia possède une catégorie d’images sur les mottes castrales.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.