Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Monnaie scyphate

« Monnaie scyphate » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Monnaies scyphates)
Aller à : navigation, rechercher
Manuel Ier Comnène sur une monnaie en électrum.

Les monnaies scyphates (du grec σκύφος / skyphos, "coupe"), ou trachy (pluriel trachea, du grec τραχύ / trakhy, "rude") pour les modèles en cuivre, sont des pièces de monnaie en forme de coupe concave, produites en grande quantité par les Byzantins au cours du XIIe siècle, parfois jusqu'au XIVe siècle1.

Divers métaux ont été utilisés pour ces monnaies très peu épaisses. Leur forme particulière n'a pas d'explication certaine : peut-être une meilleure résistance au pliage.

L'Empire byzantin à la fin du XIe siècle

Historique[modifier | modifier le wikicode]

L'Empire byzantin a pris la suite de l'Empire romain dans l'Est de la Méditerranée. À l'époque de la circulation des monnaies scyphates, l'Empire byzantin se limite à la Grèce, au sud des Balkans (Bulgarie, Albanie, Serbie, Macédoine), à la région de Constantinople et à l'Asie Mineure.

Ces monnaies circulent en même temps que des monnaies d'or (nomismata) et des monnaies d'or blanc (nomismata en électrum). Elles sont frappées à Constantinople et en Grèce (Thessalonique). Les premières monnaies scyphates furent produites sous le règne d'Alexis Ier Comnène (1081-1118). Ensuite, elles continuèrent à être fabriquées sous les règnes de Jean II Comnène (1118-1143), Manuel Ier Comnène (1143-1180), Isaac II Ange (1185 -1195) et Alexis III Ange (1195-1203). Après la prise de Constantinople en 1204 (quatrième croisade), ces monnaies furent frappées par les croisés (diamètre plus faible, bronze, sans indications en grec), par les empires de Trébizonde et de Nicée (en faible quantité) ou encore par le Despotat d'Épire.

Liste des empereurs de cette période (règne et vie) :

Les métaux[modifier | modifier le wikicode]

Description[modifier | modifier le wikicode]

Sur une face, on trouve le Christ ou la Vierge Marie, qui peuvent être assis ou debout. Pour les émissions d'Isaac II, la Vierge, assise de face, tient en ses mains une icône de son fils (voir illustration). On peut lire, de chaque côté de la tête de la Vierge, les monogrammes « MP » et « ΘY », abréviation de « MHTHP ΘEOY / mêtêr théou », « Mère de Dieu ».

Isaac II Ange Vierge assise tenant une icône du Christ

Sur l'autre face, on peut trouver l'empereur (basileus ou despote), avec parfois un saint. On peut lire une légende en grec : par exemple, sur les monnaies d'Isaac II, on lit « Isaac Despote ».

Pendant l'occupation de Constantinople par les croisés, après 1204, les monnaies frappées ne comportent pas ou peu d'indications ; elles sont en cuivre, de modules variables et de frappe moins précise. Il semble que l'absence de modification de forme de monnaie pendant la période latine ait été faite pour garder les habitudes.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Pour compléter sur les Byzantins[modifier | modifier le wikicode]

Pour compléter sur les monnaies byzantines[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 21 avril 2014.
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.