Mohammad Zaher Shah

« Mohammad Zaher Shah » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Mohammad Zaher Shah dans son uniforme militaire, dans les années 1930.

Mohammad Zaher Shah est né le 15 octobre 1914 à Kaboul et mort le 23 juillet 2007 dans cette même ville. C'est le dernier roi d’Afghanistan, étant à sa tête de 1933 à 1973.

D'origine pachtoune sunnite, il appartenait à la dynastie Mohammadzaï, qui a régné sur l'Afghanistan de 1826 à 1973, date à laquelle Mohammad Zaher Shah abdique en faveur de son cousin Mohammad Daoud Khan, qui déclare la fin de la monarchie et la République en Afghanistan.

Il est connu pour être un roi modernisateur. Il dote l'Afghanistan d'une nouvelle constitution en 1964, et se rapproche des puissances occidentales, qu'il prend pour modèle, de même que de l'URSS, très implantée par ses financements et ses réseaux en Afghanistan.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Il est né le 15 octobre 1914 à Kaboul. Il est le fils de Mohammad Nadir Shah, futur roi de l'Afghanistan. Sa mère est Mah Parwar Begum. Il fait ses étude dans un lycée français, puis en France, dans des établissements prestigieux.

Il est ministre de la guerre en 1932-1933, puis ministre de l'éducation en 1933, date à laquelle il devient roi.

Un roi modernisateur[modifier | modifier le wikicode]

Son père est assassiné en 1933, et il prend la couronne à sa suite, alors qu'il est âgé de 19 ans.

Il fait entrer l'Afghanistan à la Société des Nations en 1934, puis à l'ONU en 1946.

Inspiré des pays occidentaux, qui séduisent une certaine élite de la société afghane, il encourage la scolarisation des filles, et donne le droit aux femmes de ne pas porter le voile.

En 1964, Mohammad Zaher Shah met en place une nouvelle constitution dans le pays, qui transforme le régime en monarchie parlementaire. Il s'inspire de la constitution de la Ve République française, de Charles de Gaulle.

Renversement[modifier | modifier le wikicode]

Il est renversé le 17 juillet 1973, par son cousin et ancien premier ministre Mohammad Daoud Khan, alors qu'il voyage en Europe. Pour éviter une guerre civile, d'autant qu'il est devenu très impopulaire, il décide d'abdiquer. l'Afghanistan devient une république.

Réfugié en Italie, il participe à lutter politiquement contre le régime islamiste des Talibans qui contrôle l’Afghanistan entre 1996 et 2001.

Mohammad Zaher Shah rentre en Afghanistan en 2002, et meurt dans sa capitale, Kaboul, en 2007.

Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.