Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
la cabane  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Mistral (vent)

« Mistral (vent) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Mistral.
 Santon provençal
Berger tenant son chapeau soulevé par le mistral. Santon de Provence.

Le mistral est un vent froid, sec et violent qui souffle vers le sud, de la vallée du Rhône sur les régions françaises du pourtour méditerranéen surtout en Provence. Le mistral peut souffler toute l'année mais c'est en hiver et au printemps qu'il est le plus fréquent. Généralement accompagné d'un temps ensoleillé, il assèche l'air et donne de l'originalité au climat de la Provence. La violence du vent et sa sécheresse posent des problèmes aux cultures, et souvent favorisent les incendies de forêt, de garrigue ou de maquis

Caractéristiques du mistral[modifier | modifier le wikicode]

Le mistral s'appelle ainsi en français, mais mistrau en provençal, magistrau en languedocien, mestral en catalan et maestrale en corse.

Le mistral souffle dans le nord du bassin de la mer Méditerranée occidentale (Provence et vallée du Rhône ). Le mistral a une direction de secteur nord dans la vallée du Rhône, de nord-ouest en région marseillaise et d'ouest sur la côte varoise et la Corse. Le mistral peut souffler pendant plusieurs jours voire une semaine ou plus. Sa vitesse faiblit pendant la nuit.

Le Mistral est un vent régional froid (surtout en température ressentie) et généralement sec. Il souffle le jour à une vitesse moyenne de 50 km/h mais peut avoir des rafales supérieures à 100 km/h. Comme il souffle fréquemment (environ 130jours/an) il assèche l'air en faisant disparaître les nuages préexistants. Cela explique l'importance de l'ensoleillement annuel (de 2700 à 2900 heures/an) dans les régions où il est présent et la limpidité de l'air qui ont fait la renommée de la Provence.

Formation du mistral[modifier | modifier le wikicode]

Le mistral est lié à la présence d'un anticyclone (zone de très fortes pressions atmosphériques) qui s'étend de l'Espagne vers le sud-ouest de la France au dessus du golfe de Gascogne). Au même moment une dépression atmosphérique (zone de basses pressions atmosphériques) occupe le golfe de Gènes à l'ouest de l'Italie. La différence de pressions entre ces deux régions explique la direction du vent.

La meilleure situation atmosphérique pour le déclenchement du mistral est la période qui suit le passage d'un front froid pluvieux ayant survolé le sud-ouest de la France et les hautes terres refroidies du Massif central selon une direction nord-ouest vers sud-est. L'air froid (lourd) descend alors vers les régions méditerranéennes qui ont au même moment un air plus chaud et plus léger. En baissant d'altitude l'air se réchauffe et s'assèche en se comprimant (un air chaud peut absorber plus de vapeur d'eau qu'un air froid). On dit qu'il y a le mistral lorsqu'un vent sec de secteur ouest à nord et soufflant par rafales « dégage le ciel » et rend l'air limpide. Le vent souffle, tant que la dépression du golfe de Gènes n'est pas comblée par l'apport d'air.

Ce cas ne se limite pas seulement en France et dans ses côtes, mais également dans plusieurs recoins du monde.

Avantages et inconvénients du mistral[modifier | modifier le wikicode]

Les avantages[modifier | modifier le wikicode]

Le mistral a la réputation d'être un vent « salubre ». En effet l'air sec assèche les eaux stagnantes et la boue, réduisant ainsi les lieux de prolifération des moustiques. Aujourd'hui, il dissipe vers le large la pollution de l'air au-dessus des villes et des grands centres industriels de la région de Marseille et de Fos-sur-Mer

Les inconvénients[modifier | modifier le wikicode]

La sécheresse estivale génère un stress hydrique important sur la végétation méditerranéenne. Les plantes aromatiques pour se protéger des fortes chaleurs et éviter le renouvellement trop rapide de l'air que leur évapo-transpiration a humidifié, alourdissent l'air environnant en émettant une grande quantité d'aromates volatils. Le mistral en accélérant le déplacement de l'air accroît ce stress hydrique, les plantes s'assèchent plus vite et la végétation est plus inflammable. Lorsqu'il souffle le mistral apporte de l'air « frais » donc plus chargé en oxygène sur les flammes ou les braises et attisent alors l'incendie. Le vent violent accélère le déplacement de l'incendie et peut transporter des braises assez loin de l'endroit qui brûle, ce qui étend les zones en danger et peut surprendre (par l'arr!ère) les équipes de secours et les piéger.

Un arbre dont tout le branchage est couché du même côté
Chêne rouvre couché par la force du mistral

Dans la vallée du Rhône et sur la plaine de la Crau, la régularité et la violence du mistral font que les arbres poussent penchés vers le sud. La vitesse du vent accélère l'évaporation, donc oblige à un nouvel apport d'eau par irrigation, et peut briser les plantes. Pour briser la vitesse du vent les agriculteurs plantent des haies de cyprès et de peuplier perpendiculairement à la direction du vent.

En été sur la côte touchée par le mistral, celui-ci repousse vers le large les eaux chaudes de surface qui sont immédiatement remplacées par les eaux froides venues des profondeurs (ce phénomène est appelé upwelling). De plus sur les plages le sable soulevé par le vent mitraille désagréablement les touristes.

Vikiliens pour compléter sur les vents régionaux de la France[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la météorologie - Tous les articles concernant la météorologie.