Michel de L'Hospital

« Michel de L'Hospital » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Michel de l'Hospital)
Aller à : navigation, rechercher
Michel de l'Hospital

Michel de L'Hospital est né en 1507 à Aigueperse en Auvergne et est mort près d'Étampes en 1573. Chancelier de France il tente de réconcilier les catholiques et des protestants dont les luttes pendant les guerres de religion au XVIe siècle, ravageaient la France.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Le père de Michel de L'Hospital est un médecin auvergnat qui est disgracié pour avoir été proche du connétable de Bourbon qui était entré en lutte contre le roi de France. Michel de L'Hospital doit faire ses études de Droit à Padoue en Italie, où il deviendra professeur de Droit civil. Revenu en France il se marie en 1537 avec la fille d'un Lieutenant criminel du Châtelet de Paris, ce qui l'introduit dans les milieux judiciaires où ses qualités le font remarquer. Sa femme se convertira au protestantisme.

En 1540, il est membre du Parlement de Paris et en 1547 il est chargé d'une mission auprès du Concile de Trente qui est en train de réformer l'Église catholique secouée par l'apparition du protestantisme une nouvelle confession chrétienne. De retour il est nommé chancelier du Berry, apanage de Marguerite de France, sœur du roi Henri II.

En 1554, il est nommé surintendant des Finances (ministre des finances royales) puis en 1560, il devient Chancelier de France, le plus important poste des ministres de l'éphémère roi François II. Il le restera jusqu'en 1568. Pendant cette période la reine-mère Catherine de Médicis assurait la régence. Au même moment l'entourage royal est très divisé par les ambitions des grandes familles nobles comme les Guises (champions des catholiques) et les Bourbons (champion des protestants).

Michel de L'Hospital réorganise la justice royale, en réformant la procédure pénale, il fixe la hiérarchie des tribunaux et veut supprimer l'achat des offices de justice (la vénalité). Il est attaché à limiter le contrôle du Parlement sur les décisions royales.

En 1561, il organise la colloque de Poissy où catholiques et protestants tentent sans succès de concilier leurs idées religieuses.

Il est disgracié en 1568, pour avoir refusé d'accepter une ingérence du pape dans les affaires intérieures du royaume. Il doit se retirer dans son domaine de Vignay près d'Étampes.

Michel de L'Hospital a été un poète (il écrit en latin) et le protecteur de la Pléïade en particulier de Ronsard

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.