bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Mayombe

« Mayombe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Erreur lors de la création de la miniature :
Le mayombe en 1930

Mayombe est une région géographique d'Afrique centrale contenant plusieurs montagnes basses qui s'étend au sud par l'embouchure du Fleuve Congo, et au nord par celui du Kouilou-Niari. Son territoire occupe une partie de la République du Congo, de la République démocratique du Congo, de l'Angola et du Gabon.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Le mayombe est situé en République démocratique du Congo au nord-ouest dans la province du Bas-Congo nom de la ville de Boma. Il présente un milieu physique très diversifié. On y trouve la forêt qui produit plusieurs essences, une petite savane, etc. Les températures sont très variées avec deux saisons. Pendant la grande saison sèche, elles varient de 17 à 22 °C et pendant la grande saison des pluies de 28 à 33 °C. Il est aussi arrosé par plusieurs rivières rapides.

Les principaux sommets sont :

  • Mont Foungouti, 930 m
  • Mont Bamba, 810 m
  • Monts Kinoumbou, 784 m
  • Monts de Ngouédi, 780 m
  • Monts Kanga, 764 m
  • Pic Bombo, 751 m
  • Pic Kiama, 747 m

Chemin de fer[modifier | modifier le wikicode]

Au Congo-Kinshasa, il existait le Chemin de fer du Mayombe qui reliait Boma à Tshela. Au Congo-Brazzaville, le mayombe est traversé par le Chemin de fer Congo-Océan.

Peuple[modifier | modifier le wikicode]

Parmi les peuples présents, on trouve des Yombe et les Kongos vivant dans les environs.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Léo Bittremieux, La société secrète des Bakhimba au Mayombe, Bruxelles, G. van Campenhout, ‎1936, 327p.
  • H.de Forestaet al., «Un premier site de métallurgie de l'Age du Fer Ancien (2110 B.P.) dans le Mayombe congolais et ses implications sur la dynamique des éco-systèmes», Bulletin de liaison des archéologues du monde Bantu, Libreville, no7,‎1990, p. 10-12
  • M.Fuchs, «Le Mayombe», Bulletin de la Société Royale Belge de Géographie, vol. 19, no1,‎ 1895, p. 5-23
  • François Pellegrin, La flore du Mayombe : d'après les récoltes de M. Georges le Testu (2e partie), Caen, Impr. E. Lanier, ‎1928, 83p.
  • Dominique Schwartzet al., «Un site de fonte du fer récent (300 B.P.) et original dans le Mayombe congolais : Ganda-Kimpesse», Bulletin de liaison des archéologues du monde Bantu, Libreville, no8-9,‎ 1991, p. 33-40
  • Jacques Sénéchal, Matuka Kabalaet Frédéric Fournier, Revue des connaissances sur le Mayombe : synthèse préparée pour le Projet PNUD/UNESCO, PRC/85/002 et PRC/88/003, UNESCO, ‎1989, 343p.
  • . (nl) Léo Bittremieux, Mayombsche volkskunst, Louvain, De Vlaamsche Boekenhalle, ‎1924, 227p.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Mayombe de Wikipédia.
Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...