bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Maya Angelou

« Maya Angelou » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Maya Angelou en 2007.

Maya Angelou (de son vrai nom Marguerite Johnson, née le 4 avril 1928 à Saint Louis dans le Missouri et morte le 28 mai 2014 à 86 ans en Caroline du Nord), est une écrivaine afro-américaine et une importante représentante du Mouvement pour les droits civiques.

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

Sa mère, Vivian Baxter, ne pouvant subvenir à leurs besoins, l'envoie lorsqu'elle a 3 ans, avec son frère chez leur grand-mère en Arkansas. Elle a pensé avoir été abandonnée et en parle dans son ouvrage "Lady B." Plus tard, elle revient chez sa mère en Californie. Comme elle est bonne élève, celle-ci l'inscrit dans une école privée. Elle est la première noire à la fréquenter.

Avant ses 20 ans, Maya Angelou a travaillé comme cuisinière, danseuse et chanteuse en Californie et a élevé seule son fils Guy. À vingt ans, elle part s'installer à New York, dans le quartier d'Harlem. Elle rencontre le Sud-Africain Vusumzi Make, compagnon de lutte de Nelson Mandela et le suit jusqu'en Égypte. A la fin de leur relation, elle s'installe avec son fils Guy au Ghana où elle côtoie Malcom X.

Sa carrière[modifier | modifier le wikicode]

Elle débute comme chanteuse et danseuse. Plus tard, elle adhère au Mouvement pour les droits civiques et côtoie notamment Martin Luther King et Malcolm X. À partir de 1969, elle commence à publier ses premiers ouvrages, des récits autobiographiques : I Know Why the Caged Bird Sings (Je sais pourquoi l'oiseau chante en cage), 1969 ; The Heart of a Woman (Tant que je serai noire), 1981 ; des recueils de poésie, des essais ou des livres pour les enfants comme "La vie ne me fait pas peur".

Elle a aussi écrit des poèmes comme "Mother" ou "On the pulse of Morning" lu au cours de la cérémonie d'investiture du président Bill Clinton en 1993 ainsi que "A brave and Startling Truth" composé à la demande des Nations Unies et lu à l'occasion du cinquantième anniversaire de la fondation de l'organisation.

A partir de 1981, elle vit en caroline du Nord et est professeure à l'université.

Elle a beaucoup voyagé et parle anglais, français, espagnol, italien et arabe.

Ses livres ont rencontré un immense succès et sont étudiés dans les écoles aux États-Unis. Elle a influencé de nombreuses personnalités noires américaines, dont la journaliste vedette Oprah Winfrey, qui fait souvent référence à elle.

En 2013, Maya Angelou a reçu en tant que militante des droits civiques américains, le National Book Award pour "service exceptionnel rendu à la communauté littéraire américaine".

Citations[modifier | modifier le wikicode]

Hillary Clinton, femme de l'ancien président Bill Clinton : "Elle a poussé et inspiré des millions d'Américains à vivre leurs vies de manière plus bienveillante, courageuse et honorable"

Michelle Obama, femme de l'ancien président Barack Obama "Pour moi, c'est le pouvoir des mots de Maya Angelou, des mots si puissants qu'ils ont conduit une petite fille noire des quartiers pauvres de Chicago jusqu'à la Maison Blanche"

Toni Morrison, romancière : "Elle a amené les femmes afro-américaines à oser se tourner vers l'écriture. Elle était d'une générosité sans faille. C'était une femme unique et irremplaçable"

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Article sur Le Monde.fr, consulté le 28 mai 2014.
  • "Lady B" de Maya Angelou. Ed. Buchet-Chastel. 2014. ISBN : 978-2-88250-427-2
  • "Lettre à ma fille" de Maya Angelou. Ed. Notabilia. 2016 ISBN: 978-2-88250-427-2
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…