Massif de la Sainte-Baume

« Massif de la Sainte-Baume » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le massif de la Sainte-Baume

Le massif de la Sainte-Baume est un chaînon montagneux calcaire, située à l'est de Marseille. Elle culmine à 1147 mètres au Signal des béguines. Son deuxième point culminant est le Pic de Bertagne qui est a une altitude de 1042 mètres et est aussi le point culminant des Bouches-du-Rhône. La Sainte-Baume est recouverte sur son versant nord par une « forêt relique » composée d'une futaie de chênes et de hêtres ce qui est exceptionnel dans le milieu méditerranéen.

Le nom proviendrait du provençal baoumo qui veut dire grotte ou caverne. Cette dénomination fait allusion à la présence de sainte Marie-Madeleine qui y résida au Ier siècle.Un sanctuaire et un pèlerinage existe depuis le Moyen-Âge.

La Sainte-Beaume se présente comme une barre composée de calcaires très dur de l'Urgonien. Le versant tourné vers le nord est une falaise d'environ 300 m de dénivellé. La région est en fait un pli renversé créé par les roches sédimentaires au moment du soulèvement alpin.

La grande épaisseur du calcaire a permis la création d'un relief karstique avec des grottes, des avens (dénommés ici « tourmes »). On y trouve également des vallées sèches, des canyons et des reculées.

Au nord les plaine au nord (le Plan-d'Aups et au sud (Cuges et Signes) sont en fait des poljés où l'eau disparaît par les avens. Grâce à son altitude la Sainte-Baume est très arrosée et l'eau qui s'infiltre facilement dans les calcaires ressurgit par le système des exsurgences karstiques (comme la Foux de Nans).

La forêt relique de la Sainte-Baume[modifier | modifier le wikicode]

Cette forêt domaniale occupe le versant nord (ubac) du chaînon. Elle a 130 hectares de superficie. On y remarque sous une futaie de chênes et de hêtres de nombreuses espèces qui ne sont pas méditerranéennes : érable, pin laricio introduits depuis la Corse, pin noir d'Autriche également introduits par les forestiers. Le sous étage arbustif est composé de cornouillers, de pommiers et poiriers sauvages, de pruneliers, de sorbiers, de tilleuls, et dans les endroits plus éclairés des ifs. Le sous-bois renferme des fougères, du houx, du Sceau de Salomon, du lis martagon, des narcisses ; des orchidées ...Les lisières font de la place au pin d'Alep, au chêne vert, au genévrier et au cade avec du thym et de la sarriette.

Cette forêt subsiste ici grâce à un micro-climat et à des règlement très stricts qui depuis des siècles limitant d'accès et l'usage de la forêt. C'est un milieu fragile très surveillé.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la montagne —  Tous les articles concernant montagnes et collines.