Massaïs

« Massaïs » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Femmes et enfants masaïs

Les Massaïs (ou Maasaï, Masaï : « ceux qui parlent la langue maa ») sont un peuple d'éleveurs et de guerriers qui vivent en Afrique de l'Est, essentiellement dans le centre et le sud-ouest du Kenya et le nord de la Tanzanie. Ils se déplacent souvent : on dit qu'ils sont semi-nomades.

Les Massaïs sont très connus, car présents dans plusieurs parcs animaliers d'Afrique de l'Est largement visités par les touristes.

Le pays massaï[modifier | modifier le wikicode]

Le territoire des Massaïs s'étend au niveau de la frontière qui sépare le Kenya de la Tanzanie, dans la région du Kilimanjaro et du mont Kenya. Le Kilimandjaro est le plus haut sommet de l'Afrique, culminant à 5 895 m.

Dans le pays masaï, des réserves naturelles abritent de nombreux animaux protégés : éléphants, girafes, gnous, zèbres, rhinocéros...

Le peuple maasaï[modifier | modifier le wikicode]

Selon les estimations, la population Massaï rassemblerait entre 300 000 et 880 000 personnes, mais ces chiffres ne sont pas sûrs.

Mode de vie des Massaïs[modifier | modifier le wikicode]

Une partie du pays massaï au Kenya (photo prise en septembre)
Jeunes guerriers massaïs

Les Massaïs habitent de petites maisons rondes, qu'ils construisent en fonction de leurs déplacements. Ils utilisent des branches qu'ils entrecroisent et enduisent d'un mélange de boue et de bouse de vache. Ce mélange appliqué sur les maisons sèche très vite et devient aussi dur que du ciment.

Les Massaïs sont des éleveurs semi-nomades. Les feux de régénération de la savane ont transformés leurs pâturages en tapis d'herbes basses. La richesse d'une famille est évaluée par le nombres de têtes de bêtes qu'elle possède (en moyenne une dizaine de têtes de bovins plus des chèvres et des moutons). Les bêtes sont marquées par propriétaire. Leur garde est confiée à l'autorité d'un guerrier expérimenté. Mais les territoires de pâturages ont été accaparés par des agriculteurs sédentaires ou intégrés dans les parcs nationaux de Tanzanie ou du Kenya (où cependant ils conservent le droit de parcours). Habitant des réserves naturelles les Massaïs tirent quelques ressources de la présence de touristes qui participent à des safaris)

Le troupeau fournit l'essentiel de l'alimentation des Massaïs. Ils consomment le lait et le sang de leur animaux (le sang est extrait grâce à une incision sur la veine jugulaire des bêtes, incision qui est refermée après). Ils ne consomment très peu de viande, et pas de poisson. Les Massaïs utilisent aussi les plantes (dont beaucoup sont à usage médicinal).

Les Massaïs forment une société où le pouvoir appartient aux hommes et en particulier aux anciens. Les hommes peuvent être polygames (en fonction de leurs ressources pour nourrir leur famille), mais les femmes ne peuvent se marier qu'une seule fois. Les jeunes sont soumis à la circoncision pour les garçons et à l'excision pour les filles.

La société massaïe est très hiérarchisée. les hommes sont répartis en cinq groupes en fonction de l'âge : les enfants, les jeunes guerriers, les guerriers adultes, les jeunes aînés, les aînés. Le passage d'un groupe à l'autre se fait par initiation.

Les Massaïs croient en un dieu unique Enkaï ou Ngaï qui leur a donné les troupeaux. Ce dieu se manifeste par la pluie et le ciel.

Les Massaïs résistent aux tentatives de sédentarisation entreprises par les gouvernements du Kenya ou de la Tanzanie, qui voient d'un mauvais œil ces populations qui passent sans autorisation les frontières pour faire vivre leurs troupeaux. Aujourd'hui de jeunes Massaïs quittent leur pays pour émigrer vers les villes voire vers l'Europe ou l'Amérique du Nord.

Langue[modifier | modifier le wikicode]

Les Masaï parlent le maa, langue qui leur est propre, et aussi le swahili, langue très répandue en Afrique de l'Est. Certains Massaïs parlent aussi l'anglais.


Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page masaï de Wikipédia.
Page consultée le 19 avril 2009.