Communauté  • Livre d'or
Kiwix logo v3.svg En voyage, sur un téléphone ou un ordinateur sans connexion internet, essayez Vikidia hors-ligne avec Kiwix Afrikalan accueil.jpg

Marie Ire d'Angleterre

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Marie Ire
Marie Ire en 1554.
Marie Ire en 1554.
Fonction
Reine
Pays Angleterre Angleterre
Règne 6 ou 19 juillet 1553 - 17 novembre 1558
Couronnement 30 octobre 1553 en l'abbaye de Westminster
Dynastie Maison Tudor
Prédécesseur Édouard VI
Successeur Élisabeth Ire
Naissance 18 février 1516 à Palais de Placentia, Greenwich
Royaume d'Angleterre
Décès 17 novembre 1558 à Palais Saint James, Londres
Royaume d'Angleterre
Sépulture Abbaye de Westminster
Père Henri VIII
Mère Catherine d'Aragon
Conjoint Philippe II
Emblème du monarque d'Angleterre
Emblème du monarque d'Angleterre
voir modèle • modifier

Marie Ire Tudor, née le 18 février 1516 à Greenwich et morte le 17 novembre 1558 à Londres, est une souveraine d'Angleterre qui a régné de 1553 à 1558. Mariée au roi Philippe II d'Espagne, elle porte aussi le titre de reine d'Espagne de 1556 à 1558.

Fille ainée du roi Henri VIII d'Angleterre, elle rétablit pendant son règne la religion catholique en Angleterre. Elle a été surnommée « Marie la Sanglante » (Bloody Mary en anglais) en raison de ses persécutions contre les protestants, en tuant 287 durant son règne1.

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Marie Tudor est la seule enfant survivante du roi Henri VIII d'Angleterre et de sa première femme, Catherine d'Aragon. Elle est élevée dans la religion catholique et elle est considérée comme l'héritière du trône d'Angleterre. En 1533, Henri VIII répudie Catherine d'Aragon pour épouser sa maîtresse Anne Boleyn, dont il espère avoir un fils. Ce divorce amène la rupture avec le pape Clément VII qui l'excommunie, et Henri VIII se proclame le chef de l'église anglicane qui devient la nouvelle religion du royaume.

De son mariage avec Anne Boleyn, Henri VIII n'a qu'une fille, la future reine Élisabeth Ire d'Angleterre, puis accusant Anne d’être une sorcière et de l'envouter (il souhaite en fait se débarrasser d'elle), il l'enferme à la tour de Londres avant de la faire décapiter le 19 mai 1536. Il aura tout de même un fils, Édouard, né de son troisième mariage avec Jeanne Seymour. En 1543, le roi décide que son fils Édouard lui succèdera mais celui-ci est de santé fragile et ne règnera que quelques années ; si Édouard n'a pas d'enfant, Marie héritera de la couronne, puis ce sera Élisabeth si Marie meurt aussi sans descendance.

Règne et succession d'Édouard VI[modifier | modifier le wikicode]

Édouard VI d'Angleterre succède à Henri VIII en 1547. Sous son règne, la rupture avec le pape se confirme et des réformes installent le culte protestant en Angleterre (saisie des biens de l'Église catholique, suppression de la messe, etc.).

Ne souhaitant pas que sa demi-sœur Marie (catholique) lui succède, le roi désigne pour lui succéder sa cousine Jeanne Grey et son mari Guilford Dudley. Ceux-ci sont proclamés roi et reine d'Angleterre en 1553 après la mort d'Édouard VI, mais, après neuf jours de règne, ils sont écartés du trône par les partisans de Marie Ire, qui les fait exécuter l'année suivante.

Règne de Marie Ire[modifier | modifier le wikicode]

Le roi Philippe II d'Espagne, mari de Marie Ire d'Angleterre.
L'entrée dans Londres de la reine Marie et de sa sœur Élisabeth. Tableau de Byam Shaw, peint en 1910.

Devenue reine en 1553, Marie Ire rétablit le catholicisme en Angleterre. Elle fait annuler les réformes décidées par son père et par son frère, et elle ordonne durant tout son règne l'arrestation et l'exécution de nombreux protestants.

En 1554, elle épouse le prince Philippe d'Espagne (devenu en 1556 le roi Philippe II), qui a onze ans de moins que sa femme2. Ce mariage avec un prince catholique étranger est mal perçu par le peuple anglais. Le couple n'a pas d'enfant ; Philippe II demeure en Angleterre de 1554 à 1556, puis (sauf un court séjour en 1557) retourne en Espagne alors que la reine reste en Angleterre.

En 1558, l'armée française dirigée par le duc François de Guise s'empare de Calais, la seule ville en France qui appartenait encore à l'Angleterre. Marie Ire Tudor meurt la même année à l'âge de 42 ans.

Sa demi-sœur Élisabeth Ire, qui lui succède, rétablit définitivement la religion protestante en Angleterre.

Au même moment… dans le monde

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Marie Ire Tudor - Encyclopédie de l'Histoire du Monde
  2. Marie Ire Tudor - LAROUSSE
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Marie Ire d'Angleterre de Wikipédia.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !