Marie-Catherine d'Aulnoy

« Marie-Catherine d'Aulnoy » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Révision datée du 9 septembre 2018 à 20:54 par Astirmays (discussions | contributions) (wikif)
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Catherine d'Aulnoy

Marie-Catherine, baronne d’Aulnoy (son nom de naissance est Marie-Catherine Le Jumel de Barneville) est une femme écrivain française, connue pour ses contes de fées. Elle est née en 1651 à Barneville-la-Bertran (en Normandie) et est morte en 1705 à Paris.

Biographie

À l'âge de seize ans, elle est mariée1 à François de La Motte, baron d'Aulnoy, qui a trente ans de plus qu'elle. Elle essaie peu de temps après de se débarrasser de son mari en l'accusant de « crime de lèse-majesté » (un délit très grave à cette époque), mais il est reconnu innocent. Elle doit alors quitter la France pour échapper à une condamnation. Elle voyage pendant plusieurs années en Europe, notamment en Angleterre et en Espagne.

Dans les années 1690, elle est autorisée à rentrer à Paris.

Elle ouvre alors un salon littéraire et écrit ses Mémoires et, surtout, des contes de fées qui connaissent un grand succès auprès du public, notamment Les Fées à la mode, recueil de contes paru en 1697. Ils se caractérisent par un recours systématique au merveilleux et féerique.

Quelques contes

Galerie

Notes et références

  1. Les jeunes filles ne choisissaient pas leur mari à cette époque, leur famille arrangeait le mariage sans leur demander leur avis

Liens externes

Portail de la littérature —  Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…