Marie-Catherine d'Aulnoy

« Marie-Catherine d'Aulnoy » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Catherine d'Aulnoy

Marie-Catherine, baronne d’Aulnoy (son nom de naissance est Marie-Catherine Le Jumel de Barneville) est une femme écrivain française, connue pour ses contes de fées. Elle est née en 1651 à Barneville-la-Bertran (en Normandie) et est morte en 1705 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

À l'âge de seize ans, elle est mariée1 à François de La Motte, baron d'Aulnoy, qui a trente ans de plus qu'elle. Elle essaie peu de temps après de se débarrasser de son mari en l'accusant de « crime de lèse-majesté » (un délit très grave à cette époque), mais il est reconnu innocent. Elle doit alors quitter la France pour échapper à une condamnation. Elle voyage pendant plusieurs années en Europe, notamment en Angleterre et en Espagne.

Dans les années 1690, elle est autorisée à rentrer à Paris.

Elle ouvre alors un salon littéraire et écrit ses Mémoires et, surtout, des contes de fées qui connaissent un grand succès auprès du public, notamment Les Fées à la mode, recueil de contes paru en 1697. Ils se caractérisent par un recours systématique au merveilleux et féerique.

Quelques contes[modifier | modifier le wikicode]

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les jeunes filles ne choisissaient pas leur mari à cette époque, leur famille arrangeait le mariage sans leur demander leur avis

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…