Maria Deraismes

« Maria Deraismes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Maria Deraismes

Maria Deraismes, née en 1828 à Pontoise, est une femme de lettres française militante engagée pour le droit des femmes et des enfants.

Par ailleurs, elle est la première femme franc-maçonne en France, la deuxième au monde.

Étapes importantes de sa vie[modifier | modifier le wikicode]

De 1866 à 1870, Maria Deraismes développe dans de multiples conférences des sujets divers sur la morale, l'histoire, la littérature.

En 1869-1870 elle fonde et préside l'Association pour les droits des femmes.

Après la guerre de 1870, Maria Deraismes défend les idées démocratiques et, en 1876, elle fonde la société pour l'amélioration du sort de la femme.

Ses réalisations[modifier | modifier le wikicode]

Elle crée :

  • une association pour le droit des femmes,
  • une société pour l'amélioration du sort des femmes,
  • un Ordre humain maçonnique mixte international nommé ''le droit humain'' .

Une femme pionnière[modifier | modifier le wikicode]

Elle est l'une des premières femmes à avoir lutté pour le droit des femmes et à l'avoir fait comprendre à la société mais elle est aussi la première femme initiée à la franc-maçonnerie (association à caractère philosophique et progressiste, qui se consacre à la recherche de la vérité et à l'amélioration de l'homme et de la société.)

Elle meurt en 1894 d'un cancer.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.