Marguerite d'Autriche

« Marguerite d'Autriche » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Marguerite d'Autriche

Marguerite d'Autriche, ou Marguerite de Habsbourg, était archiduchesse d'Autriche. Au cours de sa vie (1480-1530), de ses fiançailles et mariages, elle a porté plusieurs autres titres : princesse de Bourgogne, fille de France, infante d'Espagne et duchesse de Savoie.

Naissance et enfance[modifier | modifier le wikicode]

Marguerite d'Autriche est née le 10 janvier 1480 à Bruxelles. Ses parents sont l'empereur Maximilien Ier et sa femme Marie de Bourgogne. Fiancée à Charles VIII, elle grandit à Amboise jusqu'à sa répudiation par le roi, en 1491.

Mariages[modifier | modifier le wikicode]

En 1496, Marguerite se marie avec l'infant Jean d'Aragon. Mais celui-ci meurt quelques mois plus tard. Elle accouche peu de temps après d'un enfant mort-né, et reste en Espagne jusqu'en 1500, année pendant laquelle Marguerite part à Bruxelles assister au baptême de son neveu Charles d'Autriche (futur Charles Quint).

Elle se remarie à Philibert II (dit Philibert le Beau), duc de Savoie, en 1501. Ce mariage ne dura pas non plus, puisque le duc meurt d'un accident de chasse en 1504 alors qu'elle était enceinte. Son enfant ne survit pas, mais Marguerite décide de rester à Bourg-en-Bresse pour y faire construire le monastère royal de Brou, en l'honneur de Philibert.

Construction du monastère de Brou[modifier | modifier le wikicode]

Le monastère est construit entre de 1506 à 1532 par l'architecte Lodewijk van Boghem. Les artistes, qui viennent essentiellement d'Europe du Nord, sont choisis par Marguerite d'Autriche elle-même. Le monument, typique de l'art gothique flamboyant, comporte une église, un couvent et trois cloîtres. Il sert également de nécropole, puisque plusieurs princes sont enterrés dans le chœur de l'église.

La « Paix des Dames »[modifier | modifier le wikicode]

En 1529, Marguerite d'Autriche signe la Paix de Cambrai (appelée aussi la Paix des Dames) avec Louise de Savoie, la mère du roi François Ier de France. Marguerite d'Autriche représente l'empereur Charles Quint, son neveu.

Mort[modifier | modifier le wikicode]

Marguerite décède le 1er décembre 1530 à Malines, en région flamande, d'une gangrène.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.