Marguerite Durand

« Marguerite Durand » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Marguerite Durand en 1910

Marguerite Durand (1864-1936), est une journaliste qui a créé plusieurs quotidiens. Elle est connue pour sa défense des femmes et de leurs droits.

Ses débuts[modifier | modifier le wikicode]

Marguerite Durand, née en 1864 à Paris, étudie le théâtre au Conservatoire et commence une carrière d'actrice à la Comédie-Française où elle est pensionnaire de 1881 à 1888 ; elle y joue des seconds rôles, notamment dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, ou dans Britannicus et Phèdre de Jean Racine1. Elle fréquente alors Georges Clemenceau, fondateur des Brigades régionales de police mobile, sénateur puis Président du Conseil. Elle quitte le théâtre en 1888 lorsqu'elle se marie avec le député boulangiste Georges Laguerre, puis elle devient journaliste à La Presse et au Figaro.

Premier quotidien[modifier | modifier le wikicode]

Elle décide de fonder La Fronde en 1897, quotidien féministe rédigé par des femmes, suite à sa participation au Congrès Féministe International de 1896, où elle prend conscience de la justesse des revendications des participantes. Mais La Fronde cesse d’être publié en 1905 à cause de problèmes financiers. Marguerite Durand essaiera malgré tout de relancer la parution, sans succès.

Autres projets[modifier | modifier le wikicode]

Campagne électorale : 1er avril 1910

Elle crée à Asnières le premier cimetière animalier au monde en 1899. Elle crée aussi d'autres quotidiens comme L'Action et Les Nouvelles. Elle milite pour les droits des femmes et crée des syndicats féminins pour les employées et les ouvrières.

En 1909, elle participe à la création d'un nouveau journal, Les Nouvelles et participe à la campagne pour le vote des femmes : elle se présente dans le 9e arrondissement de Paris aux élections législatives du 24 avril 1910.

Elle crée, avec l'aide de la ville de Paris, une bibliothèque féministe2 en 1931 pour réunir et protéger les documents montrant le rôle des femmes dans la société. Elle la dirige jusqu'à ce qu'elle décède, à 72 ans, à Paris.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Source : Base documentaire La Grange sur le site de la Comédie-Française
  2. bibliothèque féministe
Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.