Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
Les articles à compléter • Le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Marco Polo

« Marco Polo » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait fictif de Marco Polo.
Carte représentant la route de Marco Polo

Marco Polo est un marchand vénitien, né le 15 septembre 1254 bien probablement à Venise (Nord de l'Italie) et mort le 8 janvier 1324 dans cette même ville alors qu'il était marié et père de trois filles. Il est principalement connu pour son Livre des merveilles dont le contenu révèle ses aventures en Orient. Le livre fut écrit alors qu'il était prisonnier à Gênes. Il est parti à 17 ans pour l'Asie avec son père Niccolò et son oncle Matteo. Il a servi avec eux l'empereur mongol (tartare) Kubilai Khan. Il n'est pas le premier à atteindre la Chine mais son récit extraordinaire a influencé Christophe Colomb. Son voyage a duré 26 ans. Après être revenu de son voyage, Marco s’est marié avec Donata Badoer. Un peu plus tard, il est fait prisonnier par les Génois.

Biographie

Une peinture représentant Marco Polo en tenue de Tartare.

Le père de Marco Polo était commerçant et artisan , il se marie en 1253 avec une noble vénitienne. Trois mois plus tard, il part en voyage. Il ignore alors que sa femme est enceinte. Marco Polo est né en 1254, probablement à Venise bien que les historiens n'en soient pas certains. Son père étant absent, Marco Polo est élevé par sa mère et son grand-père.

Pendant ce temps, Niccolo Polo (le père de Marco Polo) et son frère Matteo sont allés jusqu'à l'Empire mongol (Chine) où ils rencontreront l'empereur Kubilai Khan. Leur itinéraire passe par Jérusalem, l'Iran et l'actuel Ouzbékistan (Samarcande). Le maître de la Chine les charge de rentrer en Italie pour apporter une lettre au pape, puis de revenir en Chine avec des érudits qui pourraient transmettre aux Mongols le savoir des Latins.

Niccolo Polo rentre à Venise après 14 ans d'absence. Il découvre alors qu'il a un fils et que sa femme est décédée quelques années plus tôt. Il apprend aussi que le pape Clément IV est mort. Il est donc contraint de rester deux ans à Venise en attendant l'élection d'un nouveau pape. En 1271, Grégoire X est élu. Il veut convertir les Mongols au catholicisme pour en faire des alliés contre les musulmans. Il demande donc à deux dominicains de participer au voyage jusqu'à l'Empire mongol. Ceux-ci n'atteindront jamais la Chine. Effrayés par les dangers du voyage, ils feront demi-tour et retourneront à Rome. Niccolo Polo ne peut pas laisser son fils seul à Venise. Marco Polo accompagne donc son père et son oncle dans leur voyage jusqu'en Chine. Ils arrivent à Khanbalyk (ou Cambaluc), capitale de l'Empire mongol en 1275 et construite sur le site de l'actuelle Pékin.

Après vingt-cinq ans de voyage à travers de nombreux pays et régions comme la Géorgie, l'Arménie ou la Perse (il emprunta l'ancien itinéraire de la route de la soie), il revint à Venise avec son père et son oncle en 1295. L'empereur les a enfin laissé partir.

Entre-temps, la guerre a éclaté entre Gênes et Venise. Selon certains historiens, c'est lors de la bataille de Corzula (aujourd'hui Kurčola, en Croatie) que le marchand fut fait prisonnier. Selon d'autres et parmi eux un des meilleurs spécialistes de l'histoire de Venise, Frederic C.Lane, la flotte génoise se trouvait à Lajazzo (aujourd'hui Yumurtalik, en Turquie). Cette ville était le terminus d'une route commerciale (essentiellement pour les épices) qui venait du khanat de Perse. D'où l'intérêt que portaient les cités commerçantes à cette cité portuaire. Or, Marco Polo était présent dans la ville lors du siège. Fait prisonnier, il est ramené à Gênes et jeté dans une cellule où se trouve un écrivain, Rustichello de Pise, lui aussi victime du conflit.

Au cours de leur détention commune Marco lui raconte son voyage et l'écrivain lui demande de lui préciser tous les détails de ses aventures afin qu'il puisse réaliser un livre relatant son périple. Ce livre se nommera « Le Devisement du monde ». Libéré, Marco Polo retourne à Venise où il meurt à l'âge de 69 ans, en janvier 1324, lors du règne du doge Giovanni Soranzo. Le livre est plus tard réadapté pour les enfants avec un nouveau titre Le Livre des merveilles.

Le Livre des merveilles

Illustration extraite du Livre des merveilles vers 1410-1412.

Marco Polo est resté au total environ seize ans en Chine. Ce qu'il a fait et vu dans ce pays pendant tout ce temps, il l'a raconté dans un livre : Le Devisement du monde ou Le Livre des merveilles alors qu'il était prisonnier de la guerre de Gênes.

Il mentionne qu'à son arrivée en Chine, il fut remarqué par Kubilaï qui lui confia plusieurs missions. Il s'agissait d'aller visiter plusieurs régions et de tenir l'Empereur au courant de ce qu'il s'y passait. Marco Polo se rendit ainsi au Cathay (Chine du Nord) et dans le Mangi (Chine du Sud).

Malgré tout, certains faits racontés dans ce livre peuvent paraître étranges : Marco Polo ne parlait pas le chinois, il semble donc étonnant au premier abord qu'un marchand étranger ne sachant pas parler le chinois soit devenu le gouverneur d'une ville de la Chine. En réalité, Marco Polo connaissait la langue des Mongols, qui étaient nombreux en Chine (l'empereur Kubilaï était lui-même mongol).

Marco Polo n'écrivit pas lui-même Le Devisement du monde, celui-ci fut écrit par l'intermédiaire de Rustichello de Pise, qui fut un écrivain italien de langue française de la fin du XIIIe siècle.

Les récits que Marco Polo a faits à Rustichello de Pise, son compagnon de détention, permirent à celui-ci de rédiger Le Livre des merveilles, un ouvrage écrit en français qui inspira Christophe Colomb. Vasco de Gama fut aussi un lecteur des récits de Marco.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Marco Polo de Wikipédia.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.
Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.