Marco Materazzi

« Marco Materazzi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Marco Materazzi, né le 19 août 1973 à Lecce, est un footballeur Italien évoluant au poste de défenseur, au Chennaiyin FC de la nouvellement créée Indian Super League.

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

En clubs[modifier | modifier le wikicode]

Il fait ses débuts en Serie C1 (à ne pas confondre avec la C1 qui est la Ligue des Champions), le troisième échelon national du football italien, dans le club de Trapani, avant d'être transféré au club de Pérouse en 1995. Il est prêté au Carpi FC, il joue la saison 1997-1998 avec Pérouse, rejoint Everton FC en Angleterre. Il n'y passera qu'une seule saison, ayant joué 33 matches, étant expulsé 3 fois et marquant 2 buts, puis retournant à Pérouse. Il y inscrit 12 buts dont 8 penaltys lors de la saison 2000-2001, nommé joueur de l'année par les supporters du club.

L'Inter Milan l'achète la saison suivante, pour couvrir le départ de Laurent Blanc à Manchester United. Son premier but nerazzuri viendra lors du quart de finale aller de la Coupe UEFA en mars 2002 contre le Valence CF. L'entraîneur de la Squadra Azzura, Giovanni Trapattoni, le sélectionne parmi les 23 joueurs amenés à disputer la Coupe du monde de football de 2002. En mars 2003, il se blesse en championnat contre Bologne, pour un mois. En novembre 2003, il se blesse de nouveau contre Arsenal FC, cette fois-ci pour plusieurs mois. Après avoir purgé une suspension de deux mois et rétabli, il fait son retour en avril 2004.

Roberto Mancini arrive au banc de l'Inter, et aligne plus souvent le Serbe Siniša Mihajlović que Materazzi. Ce dernier demande à être transféré, avant de prolonger son contrat avec le club jusqu'en 2009. La Coupe du monde de football de 2006 approche, et Marco n'est pas assuré de pouvoir y participer. Il marque quand même deux buts décisifs, le premier égalisant contre l'AS Roma, mais le deuxième est un contre-son-camp alors qu'il voulait faire une longue passe du milieu du terrain à Júlio César.

Après une Coupe du Monde réussie dont il sera l'Homme de la Finale (avec un titre de Champion du monde), il marque 10 buts en saison 2006-2007, son deuxième meilleur total (son record personnel est de 12). Il va notamment aider l'Inter à décrocher le championnat d'Italie cette année-là. Sa fin de carrière milanaise sera en 2010-2011, rompant son contrat avec l'accord de ses dirigeants.

Trois ans après son départ de l'Italie, il rejoue dans une ligue créée récemment, l'Indian Super League, dans son club de Chennaiyin FC, en tant qu'entraîneur et joueur. En outre, il participe au programme Inter For Ever dont il est l'ambassadeur. Il a alors 41 ans.

En sélection[modifier | modifier le wikicode]

Il n'est international italien que tardivement, à 28 ans et grâce à une blessure d'Alessandro Nesta, en avril 2001 à Pérouse, contre l'Afrique du Sud. Giovanni Trapattoni se basant sur une défense composée de Paolo Maldini, Nesta et Fabio Cannavaro, il doit rester remplaçant durant la Coupe du monde de 2002 et l'Euro 2004, ainsi que lors des qualifications de la Coupe du Monde de 2006.

Durant cette compétition, il fera quatre apparitions. Nesta se blesse, Materazzi en profite, étant néanmoins sévèrement exclu contre l'Australie. Suspendu contre l'Ukraine en quarts de finale, il jouera contre l'Allemagne en demi-finale. La finale l'opposera contre la France, égalisant tout d'abord d'une tête puissante après l'ouverture du score de Zinédine Zidane. En prolongations, il cause une altercation avec ce dernier, Zidane lui assénant un lourd coup de tête au thorax. Si le défenseur italien s'en sort, "Zizou" sera alors exclu, Materazzi marque son penalty aux tirs au but, David Trézéguet manque le sien, l'Italie sort vainqueur du Mondial Allemand, pour la quatrième fois de son histoire.

Palmarès[modifier | modifier le wikicode]

Portail du football —  Sport, équipes et compétitions...
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.