Maraîcher

« Maraîcher » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le maraîcher est un agriculteur qui cultive des légumes destinés à la vente. Le maraîcher produit des légumes frais : ses champs sont donc situés à proximité des lieux de consommation, généralement les villes, afin d'éviter les transports trop longs qui nuisent à la fraîcheur des produits.

Son nom vient du marais car c'est dans les terres marécageuses, non habitées par l'homme, qu'ont été implantés ces jardins potagers professionnels. Le maraîchage est un des secteurs d'activité de l'horticulture.

L'exploitation maraîchère[modifier | modifier le wikicode]

Jardin de maraîcher de démonstration à Eysines-33
Outils du maraîcher exposés dans un pigeonnier-musée à Eysines-33
Lavoir aménagé dans une cabane de travail pour nettoyer les légumes avant d'aller les vendre au marché de la ville
Citerne pour recueillir l'eau de pluie près d'une cabane

Une exploitation maraîchère produit des légumes à vendre à proximité, tout au long de l'année ; y sont également cultivés quelques compléments consommés par la famille, par exemple des pieds de vigne pour faire du vin1. Le maraîcher en fait sa profession, en tire ses revenus et emploie parfois des ouvriers agricoles.

Les légumes ont eu longtemps une importance capitale dans l'alimentation de base des hommes, soit crus, soit en soupes ; ils reviennent à la mode pour une alimentation équilibrée.

L'eau nécessaire à la croissance des plantes et au lavage des légumes est fournie par la pluie collectée dans des citernes et par les sources.

Un pigeonnier est souvent associé aux jardins potagers car les pigeons fournissent de l'engrais naturel récupéré pour enrichir la terre et se nourrissent de moustiques très abondants dans les zones marécageuses.

Le maraîcher utilise des outils agricoles traditionnels en exploitant son énergie musculaire :

  • la pelle-bêche pour retourner la terre,
  • le râteau pour égaliser le terrain,
  • la fourche à fumier, pour étaler l'engrais
  • la raclette pour désherber,
  • la brouette pour transporter les outils et les légumes.

Actuellement les maraîchers ont recours à des motoculteurs et cultivent souvent sous serre.

De nouvelles conceptions du maraîchage visent à ne plus travailler le sol, mais à le recouvrir de végétaux coupés, de fragments de rameaux de bois ou de compost : ils servent d'aliment aux vers de terre qui retournent et aèrent naturellement le sol grâce à leurs galeries et à leurs déjections. Ces végétaux répandus sur le sol apportent également des matières organiques qui favorisent une bonne structure du sol destiné à recevoir les plantes et la production d'humus.

Autrefois les transports se faisaient à cheval, dans des charrettes en bois.

Les femmes participaient à cette activité économique, soit aux champs, soit au lavage et rangement des légumes, soit au transport jusqu'au marché en ville trois fois par semaine. Les enfants se joignaient aux travaux en fin d'après-midi en sortant de l'école en période scolaire, ou toute la journée pendant les vacances.

Les journées de travail étaient longues, du lever au coucher du soleil, et le couple de maraîchers prenait un casse-croûte vers 9h puis un déjeuner à midi dans la cabane.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Référence[modifier | modifier le wikicode]


Portail des techniques —  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils les matériaux…
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.