Manioc

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Tubercules de manioc

Le manioc, scientifiquement appelé Mahihot Esculenta est une plante alimentaire à tubercules (à racine) originaire d'Amérique du Sud, également consommée en Afrique et en Asie.

Sa tige, sa feuille et sa racine sont toutes utilisées dans l’alimentation

Plan de manioc cultivé dans la ville de Kribi

Sur le plan alimentaire[modifier | modifier le wikicode]

Le manioc contient plusieurs vertus nutritionnelles. Riche en amidon, en glucides et lutéine, sa racine est bien énergique et pauvre en lipides, en vitamines, sels minéraux et protéines.

Ses jeunes feuilles non matures qui se trouvent aux extrémités, sont riches en vitamine C.

Préparation du manioc dans les cuisines africaines[modifier | modifier le wikicode]

Cuisine camerounaise : ndolé avec bananes plantains et bâtons de manioc : deux d'entre eux sont présentés roulés dans une feuille de bananier qui sert d'emballage.

Le manioc peut être préparé de très nombreuses manières : bouilli, frit, réduit en farine pour la préparation de gâteaux ou de foufou, notamment.

Le manioc doit toujours être très bien cuit : le manioc cru ou mal cuit est toxique, comme l'est aussi la pomme de terre dans les mêmes conditions (mais beaucoup moins). En voyage, il vaut mieux s'abstenir de consommer des frites de manioc, qui peuvent être trop vite saisies dans l'huile et très mal cuites au centre.

La préparation du manioc demande un savoir-faire qui varie selon les régions et l'utilisation.

Le tapioca[modifier | modifier le wikicode]

Le tapioca est une fécule alimentaire produite industriellement à partir du manioc. Il entre comme épaississant dans des potages, des sauces, ou encore des bouillies pour les jeunes enfants.

Plan médical[modifier | modifier le wikicode]

Feuille de manioc cultivée à Kribi au Cameroun

La consommation des tubercules de manioc est conseillée pour les personnes désireuses de suivre un régime pauvre en matières grasses.

La réputation du manioc est que ses feuilles séchées réduites en poudre constituent un important cicatrisant pour les cas de brûlure. Le jus verdâtre issu des feuilles de maniocs pilés serait efficace pour soulager les personnes souffrant de fièvre accompagné du lait concentré, ce jus est prescrit pour les cas d’anémie. Les personnes consommant régulièrement les feuilles de manioc contacteraient difficilement le paludisme.

Plan économique[modifier | modifier le wikicode]

La consommation du manioc peut aussi donner lieu à des produits industriels tels que : l’amidon (important dans l’industrie du textile, de la papeterie, pour la fabrication de la colle, des adessifs, excipient, alcool), le glucose (pour la fabrication des sirops), la dextrine (pour les confiseries et crème glacées). Le manioc est également important pour l’industrie automobile, car il contribue à la fabrication du bioéthanol (un bio-carburant utile pour les moteurs à essence) mais aussi dans l’industrie pharmaceutique pour la fabrication des médicaments.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l’Afrique — Tout sur l’Afrique, sa culture, son histoire…
Portail de l’alimentation — Accédez au portail sur l’alimentation.
Portail de la botanique — Tous les articles sur la botanique