Mangonneau

« Mangonneau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le mangonneau est une machine de guerre utilisée dans l'Antiquité et au Moyen Âge. C'est une machine de siège. C'est un engin qui fonctionne avec un contrepoids fixé sur la poutre de lancement (ou vergue). Elle servait à lancer très loin et sans explosif, des projectiles très pesants comme des pierres. Le mangonneau permet de régler la distance de tir grâce à l'action des servants sur les cordes attachées au contrepoids.

Fonctionnement du mangonneau[modifier | modifier le wikicode]

Le mangonneau fonctionne comme une fronde géante. En position de repos, la poutre lanceuse (ou vergue), d'une longueur comprise entre 8 et 12 mètres, est inclinée légèrement vers la cible. Cette vergue pivote autour d'un axe situé en haut de la machine. Le contrepoids (rempli de pierres, de lingots de plomb ou de fer) occupe une des extrémités de la vergue en avant de l'axe. L'autre extrémité est occupée par une poche contenant le projectile. Cette poche est reliée à la vergue par deux longues lanières dont l'une doit se détacher pendant le lancement du projectile.

Six servants à l'aide de câbles reliés à des treuils actionnés par des cages à écureuil, abaissent la vergue. La vergue est crochetée au sol. Le contrepoids est en position haute. Lorsqu'on décrochète la vergue, le contrepoids redescend rapidement et soulève l'autre extrémité de la vergue : le projectile qui s'y trouve est projeté à grande vitesse en décrivant un arc de cercle. Une des lanières retenant le projectile se détache de la vergue ce qui libère le projectile. Pour accélérer le mouvement, une quinzaine de servants tirent plus ou moins fortement sur des cordes attachées au contrepoids. C'est cet apport supplémentaire de la force humaine qui permet de régler le tir. Si les servants tirent fort (et en même temps que le contrepoids s'abaisse), le tir est fort et rapide, le projectile monte haut et décrit un petit arc de cercle, donc tombe à courte distance. Si le tirage est mou (ou inexistant), le contrepoids descend plus lentement, le projectile monte moins haut et décrit un arc de cercle plus aplati, donc le projectile va plus loin.

Il faut faire des calculs sur la longueur des lanières, celle de la vergue ; mais aussi, il faut une équipe très synchronisée. Il est donc nécessaire d'avoir des connaissances en géométrie : les premières armes de ce type sont d'ailleurs utilisées dans les pays arabo-musulmans où les connaissances en géométrie étaient très développées. Lorsque le contrepoids retombe, le choc est considérable : il faut calculer le calibre des pièces en bois de l'engin et les fixer solidement au sol pour que la machine ne soit pas mise à mal. L'engin est très lourd (jusqu'à 25 tonnes) et demande beaucoup de bois pour sa construction. La construction et l'utilisation demandent donc le recours à des ingénieurs.

Caractéristiques de tir du mangonneau[modifier | modifier le wikicode]

Le mangonneau est servi par une équipe d'une quinzaine d'hommes. Le mangonneau peut projeter des projectiles pesant jusqu'à 100 kilos. Sa portée est d'environ 150 mètres. Sa cadence de tir est d'environ deux coups à l'heure.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail des armes —  Tout sur les armes, les véhicules armés...