Main de Fatima

« Main de Fatima » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Main de Fatma en argent. Maroc début du XXe siècle

La main de Fatma ou main de Fatima, nommée خمسة / khamsa ou khomsa en arabe, est une amulette censée protéger son porteur du « mauvais œil ». L'amulette, en forme d'une main à cinq doigts, présente deux pouces. Elle est surtout utilisée en Afrique du Nord. La plupart des musulmans ne la considèrent pas comme un signe religieux (il serait même vu comme un signe d'idolâtrie, ce qui est un sacrilège dans l'islam).

Cette amulette, très ancienne, remonte à des temps pré-islamiques. On en trouve des traces archéologiques dans la civilisation carthaginoise, où elle est associée à la déesse Tanit. Les Berbères, qui croyaient en son pouvoir protecteur, ont transmis cette croyance à leurs conquérants arabo-musulmans.

L'amulette est une sorte de bijou, mais peut aussi être peinte sur la façade des maisons. Elle est censée apporter la protection divine. Mais le musulman doit demander de l'aide et la protection à Allah seul et à Lui seul. La main de Fatma ne peut avoir le même pouvoir. C'est cette croyance en la protection divine qui est condamnée comme sacrilège par les musulmans les plus rigoristes de tradition sunnite. Les musulmans de tradition chiite pensent que la main est un signe de Dieu et que sur les cinq doigts sont gravés les noms les figures essentielles de leur tradition, c'est-à-dire Mahomet, sa fille Fatima, son gendre et cousin Ali et les fils de celui-ci Hassan et Ali.

Vikiliens pour compléter sur les objets « porte-bonheur »[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Islam —  Tous les articles concernant l'Islam.