Macaque japonais

« Macaque japonais » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Macaque japonais
Un macaque japonais, dans la neige, en hiver
Un macaque japonais, dans la neige, en hiver
Nom(s) commun(s) Macaque japonais, Macaque du Japon
Nom scientifique Macaca fuscata
Classification ordre des primates
Répartition Japon
Milieu de vie montagne
Taille 80 à 95 cm
Poids 8 à 14 kg
Longévité 20 ans
voir modèle • modifier

Le macaque japonais (nom scientifique : Macaca fuscata) est un singe, qui fait partie du genre des macaques (Macaca). C'est un proche parent du macaque rhésus.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Ces singes sont bien adaptés au froid, et même à la neige. Pour se réchauffer durant l'hiver, ils ont développé une technique étonnante : le Japon est un archipel volcanique, où l'on trouve de nombreuses sources chaudes, bien connues des japonais, qui en font des onsen. Mais les japonais ne sont pas les seuls à profiter des bienfaits des sources chaudes : les macaques aussi les connaissent bien, et s'y baignent, notamment en hiver, pour se réchauffer. Quand ils sortent de l'eau, les singes doivent se sécher très rapidement, faute de quoi l'eau gèle dans leur fourrure, et ils sont alors obligés... de retourner se baigner!...

Des macaques japonais dans une source chaude, au Japon.

Répartition et habitat[modifier | modifier le wikicode]

Ils vivent dans les montagnes de plusieurs des îles du Japon, où ils sont domestiqués depuis des siècles. Le macaque japonais est la seule espèce de singe, l'homme excepté, à vivre au Japon. C'est aussi l'espèce de singe, l'homme excepté, qui vit la plus au nord.

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

En hiver, certaines troupes de macaques japonais se nourrissent de larves d'insectes qu'ils trouvent collées sous les rochers, dans les torrents, comme des larves de perles et de phryganes, par exemple. Cela leur assure un apport important en protéines, et leur permet de supporter le froid de l'hiver. Les singes apprennent à leurs enfants à se nourrir de cette façon.

Les macaques de l'île de Kinkazan, qui vivent plus près de la mer ont l'habitude de descendre sur les rochers, à marée basse, pour manger des algues, riches en sels minéraux. Certains complètent ce régime alimentaire en mangeant quelques coquillages, riches en protéines.


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Face-monkey.svg Portail des primates —  Tous les articles sur les primates
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.