Médaille Fields

« Médaille Fields » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les médailles Fields sont des prestigieuses récompenses créées par John Field qui priment des travaux mathématiques. Elles sont l'équivalent des prix Nobel. La première médaille Field a été donnée en 19361.

Elle est distribuée tous les 4 ans au cours du congrès international des mathématiciens, à 4 mathématiciens de moins de 40 ans.

Lauréats remarquables[modifier | modifier le wikicode]

Chaque lauréat se voit attribuer chacun une médaille et un prix de 15 000 dollars. En août 2010, sur quatre lauréats, deux étaient français. Depuis 1936, il y a eu un total de 52 récompenses dont 11 attribuées à des français. En août 2010, sur quatre lauréats, deux étaient français : Cédric Villani et Ngo Bao Chau. Cedric Villani est un mathématicien français. Il a travaillé sur des problèmes statistiques, de l’optimisation et de la géométrie. Le mercredi 13 aout 2013, Maryam Mirzakhani, 37 ans, iranienne et professeur à Stanford aux États-Unis, a été primée à Séoul (Corée du sud) lors du 27eme congrès international quadriennal des mathématiques, devant près de 5000 participants. Elle est devenue la première femme à remporter une médaille Fields.
Alexandre Grothendieck est un mathématicien français, considéré comme le fondateur de la géométrie algébrique. Il est connu pour son extraordinaire capacité de travail.

Voici le tableau des vainqueurs des médailles Fields :

Années Personnes récompensées Lieu du congrès
1936 Lars AHLFORS (Finlande)

Jesse DOUGLAS (Etats-Unis)

Congrès d'Oslo
1950 Laurent SCHWARTZ (France)

Atle SELBERG (Norvège)

Congrès de Harvard
1954 Jean-Pierre SERRE (France)

Kunihiko KODAIRA (Japon)

Congrès d'Amsterdam
1958 Klaus ROTH (Grande-Bretagne)

René THOM (France)

Congrès d'Edimbourg
1962 Lars HÖRMANDER (Suède)

John MILNOR (Etats-Unis)

Congrès de Stockholm
1966 Michael ATIYAH (Grande-Bretagne)

Paul COHEN (Etats-Unis)

Stephen SMALE (Etats-Unis)

Alexander GROTHENDIECK (France)

Congrès de Moscou
1970 Alan BAKER (Grande-Bretagne)

John THOMPSON (Grande-Bretagne)

Sergeï NOVIKOV (U.R.S.S.)

Heisuke HIRONAKA (Japon/Etats-Unis)

Congrès de Nice
1974 Enrico BOMBIERI (Italie)

David MUMFORD (Etats-Unis)

Congrès de Vancouver
1978 Pierre DELIGNE (Belgique)

Charles FEFFERMAN (Etats-Unis)

Daniel QUILLEN (Etats-Unis)

Grigori MARGOULIS (U.R.S.S.)

Congrès d'Helsinki
1982 Alain CONNES (France)

William THURSTON (Etats-Unis)

Shing TUNG-YAU (Etats-Unis)

Congrès de Varsovie
1986 Simon DONALDSON (Grande-Bretagne)

Gerd FALTINGS (Allemagne)

Michael FREEDMAN (Etats-Unis).

Congrès de Berkeley
1990 Edward WITTEN (Etats-Unis)

Vaughan JONES (Nouvelle-Zélande)

Vladimir DRINFELD (U.R.S.S.)

Shigefumi MORI (Japon)

Congrès de Kyoto
1994 Jean BOURGAIN (Belgique)

Jean-Christophe YOCCOZ (France)

Pierre-Louis LIONS (France)

Efim ZELMANOV (Russie)

Congrès de Zurich
1998 Maxim KONTSEVITCH (Russie)

Richard BORCHERDS (Grande-Bretagne)

Timothy GOWERS (Grande-Bretagne)

Curtis McMULLEN (Etats-Unis)

Congrès de Berlin
2002 Laurent LAFFORGUE (France)

Vladimir VOEVODSKY (Russie)

Congrès de Pékin
2006 Wendelin WERNER (France)

Terence TAO (Australie)

Andrei OKOUNKOV (Russie)

Gregori PERELMAN (Russie)

Congrès de Madrid
2010 Elon LINDENSTRAUSS (Israël)

Ngô Bảo Châu (France)

Stanislav SMIRNOV (Russie)

Cédric VILLANI (France)

Congrès de Hyderâbâd
2014 Artur AVILA (Brésil/France)

Manjul BHARGAVA (Canada)

Martin HAIRER (Autriche)

Maryam MIRZAKHANI (Iran)

Congrès de Séoul

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Portail des mathématiques —  Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.