Lucie Aubrac

« Lucie Aubrac » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Lucie Aubrac, à son domicile parisien en mai 2003.

Lucie Samuel Aubrac, née le 29 juin 1912 à Paris et morte le 14 mars 2007 à Issy-les-Moulineaux, est une résistante française. C'était l'épouse de Raymond Aubrac, un autre résistant français. Son nom a été donné à plusieurs collèges français. Elle est devenue célèbre en tant que résistante française à l'Occupation allemande et au régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, elle a beaucoup œuvrer pour transmettre la mémoire de la résistance française.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jeunesse et résistance[modifier | modifier le wikicode]

En 1938, elle est reçue à l'agrégation d'histoire et géographie, pour devenir enseignante de ces disciplines. Un peu plus tard, elle devient professeur à Strasbourg où elle rencontre son mari, Raymond Aubrac qui effectue son service militaire. Entre-temps, elle milite aux jeunesses communistes.

Depuis son enfance, passée aux côtés de ses parents en Saône-et-Loire, Lucie Aubrac est une élève assidue. Pour elle, la femme est aussi libre que l’homme. Elle s’intéresse de près au communisme et très vite se rend compte de la menace nazie et fasciste qui pèse sur l'Europe dans les années 1930. Ainsi, pendant l'occupation allemande de la France, elle s'engage aux côtés de son mari, Raymond Aubrac, dans la résistance. Lorsque son mari est fait prisonnier à Lyon par les nazis, elle va tout faire pour le libérer.

Après la guerre[modifier | modifier le wikicode]

Après la guerre, elle enseigne au Maroc. Durant la guerre d’Algérie, elle milite pour les droits de l’Homme et participe aux Mouvements de la paix. Avec son mari, elle organise des conférences sur la Résistance. Elle appelle aussi les jeunes générations à se révolter contre les abus de pouvoir et pour la liberté.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.