Louis XVII

« Louis XVII » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Louis XVII de France)
Aller à : navigation, rechercher
Louis XVII
Dauphin de France
Louis-Charles au temple vers 1793, attribué à Jacques-Louis David
Louis-Charles au temple vers 1793, attribué à Jacques-Louis David
Fonction
Prétendant aux trônes de France et de Navarre
Pays France France
Règne 21 janvier 1793 - 8 juin 1795
Dynastie Bourbon
Prédécesseur Louis XVI
Successeur Louis XVIII (Louis-Stanislas de France)
Fonction
Dauphin de France puis prince royal à partir de 1791
Date 4 juin 1789 - 10 août 1792
Prédécesseur Louis-Joseph de France
Successeur Louis de France (1775-1844) (indirectement)
Nom de naissance Louis-Charles de France
Naissance 27 mars 1785 à Versailles (France)
Décès 8 juin 1795 (10 ans) à Paris (France)
Sépulture (cœur : nécropole des rois de France)
Père Louis XVI
Mère Marie-Antoinette d'Autriche
Frères et sœurs Marie-Thérèse de France,

Louis-Joseph de France,

Sophie de France
Résidence Versailles, les Tuileries et le Temple
Armoiries des Prétendants au trône de France
Armoiries des Prétendants au trône de France
voir modèle • modifier

Louis-Charles de France né à Versailles le 27 mars 1785, il est le second fils de Louis XVI et Marie Antoinette, il a un frère aîné, le dauphin Louis Joseph de France, qui meurt le 4 juin 1789. Louis-Charles de France devient le dauphin, il suit ensuite ses parents aux Tuileries puis au Temple. À la mort de son père, il devient pour les fidèles de la monarchie le roi Louis XVII, il meurt éloigné de tous (il est enlevé de la garde de sa mère le 3 juillet 1793) le 8 juin 1795 à 10 ans.

Versailles et les Tuileries[modifier | modifier le wikicode]

Louis-Charles de France par Alexandre Kucharski en 1792, (conservé au Château de Versailles)

Louis-Charles, duc de Normandie naît au château de Versailles en 1785. Second fils du roi, il n'est pas censé devenir roi (c'est son grand frère Louis-Joseph qui devrait le devenir). Mais Louis-Joseph meurt le 4 juin 1789 juste avant la Révolution française , et Louis-Charles devient dauphin de France, puis en 1791 prince royal (nouveau titre donné à l'héritier du trône par la Constitution de 1791).

Début octobre 1789, il quitte Versailles avec sa famille, et va à Paris. En effet, les Parisiennes sont venues chercher « le boulanger, la boulangère et le petit mitron » (c'est-à-dire le roi, la reine et le dauphin). Ils s'installent aux Tuileries.

Le 20 juin 1791, le roi et sa famille quitte le palais des Tuileries, en direction de Montmédy, tous sont déguisés (le dauphin est vêtu en fille), mais à cause d'une cascade d'erreurs le roi est reconnu est arrêté le 21 juin 1791 à Varennes, le voyage de retour dure 4 jours sous une chaleur étouffante, ils sont reconduits aux Tuileries, où ils logent jusqu'au 10 août 1792, car des émeutiers se sont introduits dans le palais, la famille royale est conduite dans la salle du manège où siège l'assemblée.

Marie-antoinette et ses enfants (Madame Royale, Louis-Charles et le dauphin Louis-Joseph, mort en 1789), peint par Élisabeth Vigée Le Brun en 1787

La prison du Temple[modifier | modifier le wikicode]

Les derniers adieux de Louis XVI à sa famille le 20 janvier 1793, au Temple
Jean-Jacques Hauer, Louis XVII séparé de sa mère, tableau de 1795.

Le 13 août 1792, Louis-Charles, alors âgé de 7 ans, est emprisonné à la prison du Temple avec sa famille : son père, sa mère sa sœur Madame Royale, et sa tante

Lorsque son père est guillotiné, le 21 janvier 1793, il devient pour les royalistes1, le roi Louis XVII, même s'il ne règne pas et est en prison.

Le 3 juillet 1793, il est enlevé à sa famille et confié au cordonnier Simon, qui a pour mission de rééduquer l'enfant et en faire un bon petit républicain . Mais début 1794 Simon s'en va, l'enfant passe ensuite de longs mois seul dans l'obscurité. Ce n'est qu'a la suite de la chute de Robespierre, que ses conditions s'améliore, il a de nouveaux gardiens plus gentils, et sa chambre est mieux éclairé, mais en 1795, son état s'aggrave considérablement, on appelle un medecin, le docteur Desault, qui meurt le 1er juin de la même année, il est aussitôt remplacé par le docteur Pelletan.

Il meurt en prison dans l'après-midi du 8 juin 1795, sans doute de la tuberculose . Il est enterré quelques jours plus tard, dans une fosse commune, dans le cimetière St Marguerite, à Paris, seul son cœur fut retrouvé, le docteur Pelletan l'avait garder lors de autopsie, il est aujourd'hui conservé dans la crypte des Bourbons dans la Nécropole des rois de France à Saint Denis.

Louis-Charles au Temple, par Gustave Wappers.
Le dauphin et Simon en 1793, par Charles-Albert Walhain.
Cœur de Louis XVII dans son cardiotaphe de la nécropole des rois de France à St Denis

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. La monarchie n'existe plus en France depuis le 21 septembre 1792, date de proclamation de la République par la Convention.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Littérature romanesque[modifier | modifier le wikicode]

  • 1884 : Mark Twain, Les aventures de Huckleberry Finn 
  • 1897 : Thérèse de Lisieux, Derniers Entretiens
  • 1913 : Baronne Orczy, Eldorado - la capture du mouron rouge 
  • 1972 : La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda (manga)
  • 1973 : Philippe Ebly, L'Évadé de l'An II, Hachette Jeunesse, 1977, 1979, 1982, 1987, 1993 et Degliame, 2003
  • 1937 : Rafael Sabatini, The Lost King 
  • 2003 : Françoise Chandernagor, La Chambre, éditions Gallimard, 
  • 2003 : Amélie de Bourbon-Parme, Le Sacre de Louis XVII, éditions Folio 
  • Plusieurs romans de la collection Signe de piste : Le Roi d'infortuneLe Chemin de la libertéLe Château perdu (Georges Ferney), Le Lys éclaboussé (Jean-Louis Foncine et Antoine de Briclau)
  • 2005 : Ann Dukthas, En Mémoire d'un prince, éditions 10/18 ; Grands Détectives, 
  • 2007 : Christophe Donner, Un roi sans lendemain, éditions Grasset,
  • 2009 : Dominic Lagan, Live Free or Die 
  • 2010 : Jennifer Donnelly, Revolution 
  • 2011 : Jacques Soppelsa, , Paris, A2C Médias, coll. « Histoires », 187 p. 
  • 2011 : Louis Bayard, La Tour noire (trad. Jean-Luc Piningre), Pocket, 2011 
  • 2011 : Missouri Dalton, The Grave Watchers 
  • 2011 : Dominique Sabourdin-Perrin, Les Oubliés du Temple 
  • 2014 : Jean-Pierre Fournier La Touraille, , Plon, 2014 
  • 2017 : Isabelle Duquesnoy, L'Embaumeur ou l'Odieuse confession de Victor Renard - Éditions La Martinière. 

Ouvrages anciens[modifier | modifier le wikicode]

  • Alcide de Beauchesne, Louis XVII, sa vie, son agonie, sa mort ; captivité de la famille royale au temple, Paris, Plon, 1852.
  • Léon de La Sicotière, Louis XVII en Vendée, [s. l.], Bibliothèque du Bois-Menez, 2007 (1re éd. 1895), 48 p. (lire en ligne).
  • Alfred Bégis, Louis XVII : sa mort dans la tour du Temple le 8 juin 1795 (20 prairial an III), Paris et Riom, H. Champion et U. Jouvet, coll. « Curiosités révolutionnaires », 1896, 112 p. (lire en ligne).
  • Gustave Bord, Autour du Temple, 1792-1795 : études sur la question Louis xvii, Paris, Éd. Émile-Paul, 1912, 3 vol. in-8° et 1 album in-4°. — Le tome 3 contient les pièces justificatives ; le tome 4 (qui manque très souvent) est un album de fac-sim. auxquels est joint un index alphabétique.
  • Otto Friedrichs, La question Louis XVII, Paris, La Plume,
  • Armand Bourgeois, Nouvelle Étude historique sur Louis XVII, Paris, H. Daragon, 1907. In-8°, 8 p. (notice BnF no FRBNF31856460)
  • Joseph Turquan, Du nouveau sur Louis XVII. Solution du problème, Paris, Emile-Paul, 1908
  • Armand Bourgeois, Mes dernières découvertes sur Louis XVII et sa sœur, Paris, H. Daragon, 1909. In-8°, 24 p.
  • Henry Provins (pseudonyme d'Henri Foulon de Vaulx), Le dernier roi légitime de France
  • Henri Foulon de Vaulx, Louis XVII, ses deux suppressions, Payot, 1928
  • André Castelot, Louis XVII, l'énigme résolue, 1949
  • Maurice Garçon, Louis XVII ou La Fausse énigme, 1952

Ouvrages contemporains[modifier | modifier le wikicode]

  • Louis Hastier, La double mort de Louis XVII,1968
  • Évelyne Lever, Louis XVI, éditions Fayard, 1985
  • Évelyne Lever, Marie-Antoinette, journal d’une reine, éditions Robert Laffont, 2002
  • Michel Wartelle, Louis XVII ou le secret du roi, Louise Courteau Éditrice, 2007
  • Marie-Claude Monchaux, Le petit roi des lys brisés, Louis XVII, Éditions Pierre Téquin, 2007,

littérature jeunesse

  • Philippe Delorme, Les Princes du malheur – Le destin tragique des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette, éditions Perrin, 2008
  • Philippe Delorme, Louis XVII la biographie, éditions Via Romana, 2015
  • Jean-Louis Bachelet, Sang royal. La vérité sur la plus grande énigme de l'histoire de France, Ring, 2015
  • Evelyn Farr, Marie-Antoinette et le comte de Fersen, la correspondance secrète, Archipel, 2016, 414 p.
  • Hélène Becquet, Louis XVII, 2017, 298 p.

Sur la mort de Louis-Charles de France[modifier | modifier le wikicode]

  • Philippe Delorme, Louis XVII, la vérité, éditions Pygmalion, 2000
  • Jean-Baptiste Rendu, L'Énigme Louis XVII, éditions Larousse, 2011
  • Philippe Delorme, Louis XVII, la biographie, éditions Via Romana, 2016, 448 pages

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

  • 1937 : Le Roi sans couronne :joué par Scotty Beckett
  • 1938 : La MMarie-Pierre Sordet-Dantès
  • 1938 : Marie-Antoinette joué par Scotty Beckett
  • 1945 : Paméla joué par Serge Emrich
  • 1958 : Le Prisonnier du temple joué par Richard O'Sullivan
  • 1989 : La Révolution française joué par Sean Flynn
  • 1991 : Killer Tomatoes Eat France! joué par Steve Lundquist
  • 1995 : Jefferson à Paris joué par Damien Groelle
  • 2001 : L'Affaire du collier joué par Thomas Dodgson-Gates
  • 2006 : Marie Antoinette joué par Jago Betts, Axel Küng et Driss Hugo-Kalf
  • 2018 : Un peuple et son roi de Pierre Schoeller ; Louis XVII y est interprété par Ruggero Barbera

Télévision[modifier | modifier le wikicode]

  • 1963 : Le Chevalier de Maison-Rouge joué par Benjamin Boda
  • 1975 : Marie-Antoinette joué par Eric Brunet
  • 1978 : Rejtekhely joué par András Várkonyi
  • 1979 : Lady Oscar
  • 1979 : La nuit de l'été joué par Romain Verlier
  • 2006 : Marie-Antoinette joué par Charles Dury
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
Portail de la Révolution française —  Tous les articles sur la Révolution française de 1789.