Livie (impératrice)

« Livie (impératrice) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Buste de l'ipératrice Livie, vers 31 av. J.-C.

Livie (Livia Drusilla) est une impératrice romaine, troisième épouse de l'empereur Auguste. Elle est née vers 55 av. J.-C. et est morte en 29 apr. J.-C..

Livie est la fille du préteur Livius Drusus Claudianus (de la gens Claudia). En première noce elle épouse Tiberius Claudius Nero dont elle a deux enfants Tibère et Drusus (qui sera le père de l'empereur Claude). En 38 Auguste la contraint de divorcer pour pouvoir l'épouser. Cette union sera stérile. Livie apporte ainsi à Auguste l'appui de la haute-aristocratie républicaine de Rome. Là est l'origine de la dynastie des Julio-Claudiens, première dynastie des empereurs romains.

Livie a eu une grande influence sur la politique menée par Auguste. Elle fait tout pour assurer à son fils Tibère la succession d'Auguste. Tibère est adopté par Auguste malgré que celui-ci marque peu d'enthousiasme pour la personnalité de son beau-fils et gendre (En 11 av. J.-C. Tibère est contraint d'épouser Julie fille d'Auguste).

Dans son testament Auguste lui accorde le droit d'être divinisée sous le nom d'Augusta Livia. Mais Tibère, qui supportait mal la volonté de sa mère Livie de continuer à s'occuper des affaires de l'État rejette cette clause du testament de son prédécesseur. Ce n'est que l'empereur Claude, le petit-fils de Livie, qui la divinise en 42 apr. J.-C..

Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.