Liste des souverains de Bretagne

« Liste des souverains de Bretagne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries des ducs de Bretagne (1316-1514).

Au cours de son histoire, la Bretagne est gouvernée par des rois puis par des ducs ; plusieurs dynasties se succèdent.

Vers 830, le comte Nominoé est nommé « gouverneur » de la Bretagne (gubernans in Brittanniam) par l'empereur germanique et roi des Francs Louis Ier le Pieux1. Après la mort de l’empereur (840), Nominoé, qui souhaite que la Bretagne conserve son autonomie, se révolte contre le nouveau roi des Francs, Charles II le Chauve. Après plusieurs victoires des Bretons sur les Francs, l'indépendance de la Bretagne est reconnue par le roi des Francs.

Cette situation se maintient jusqu'en 1532, la Bretagne est alors rattachée à la France par le roi François Ier, veuf de Claude de France, duchesse de Bretagne, et père des deux derniers ducs de Bretagne.

Rois de Bretagne[modifier | modifier le wikicode]

Le roi Salomon de Bretagne (portrait imaginaire).
  • 845 - 851 : Nominoé, premier roi de Bretagne unifiée ; résiste par les armes au roi de France, qui souhaite annexer la Bretagne.
  • 851 - 857 : Érispoé, fils de Nominoé. Après plusieurs défaites de l'armée royale franque, le roi Charles II de France doit reconnaître l'indépendance de la Bretagne.
  • 857 - 874 : Salomon. Cousin d'Éripsoé, il le fait assassiner et lui succède. Lui-même est assassiné en 874.

Plusieurs prétendants se disputent alors le trône, dont Pascweten, comte de Vannes et de Nantes et gendre de Salomon, puis le frère et successeur de Pascweten, le comte Alain de Rennes. Alain est finalement reconnu roi de Bretagne vers 890.

  • 890 - 907 : Alain Ier le Grand
  • 908 - 913 : Gourmaëlon (mort en 913), comte de Cornouaille sous le règne d'Alain Ier. Il ne porte pas le titre de roi.

À partir de 913, la Bretagne, conquise par les Vikings, est sous la domination des ducs de Normandie. Les comtes bretons, dont Alain Barbetorte de Poher (petit-fils d'Alain Ier) et Juhel Bérenger de Rennes, luttent contre les Normands. Après plusieurs victoires contre les Vikings, la Bretagne devient en 936 un duché dont Alain Barbetorte est le souverain.

Ducs de Bretagne[modifier | modifier le wikicode]

Maison de Nantes[modifier | modifier le wikicode]

  • 936 - 952 : Alain Ier (ou II) Barbetorte (?-952), comte de Poher et premier duc de Bretagne
  • 952 - 958 : Drogon (vers 950-958), fils d'Alain Ier Barbetorte. Meurt très jeune sans descendance.
  • 960 - 981 : Hoel Ier (?-981), fils d'Alain IerBarbetorte et demi-frère de Drogon.
  • 981 - 988 : Guérech (?-988), frère d'Hoel Ier
  • 988 - 990 : Alain II (ou III) (vers 981-990), fils de Guérech. Meurt très jeune sans descendance.
Alain III de Bretagne.

Maison de Rennes[modifier | modifier le wikicode]

  • 990 - 992 : Conan Ier (?-992), fils du comte Juhel Bérenger de Rennes
  • 992 - 1008 : Geoffroy Ier (?-1008, fils de Conan Ier
  • 1008 - 1040 : Alain III (vers 997-1040), fils de Geoffroy Ier
  • 1040 - 1066 : Conan II (vers 1033-1066), fils d'Alain III. Meurt sans descendance, le duché revient alors au mari de sa sœur Havoise, le comte Hoel de Cornouaille.

Maison de Cornouaille[modifier | modifier le wikicode]

Geoffroy II Plantagenêt, d'après un manuscrit du XIVe siècle.
Arthur Ier de Bretagne.
  • 1066 - 1084 : Hoel II (vers 1030-1084), beau-frère de Conan II
  • 1084 - 1113 : Alain IV Fergent (vers 1060-1119), fils d'Hoel II et d'Havoise de Bretagne. Participe à la Première Croisade. Malade, il transmet le gouvernement du duché à son fils et se retire dans l'abbaye Saint-Sauveur de Redon.
  • 1113 - 1148 : Conan III (vers 1095-1148), fils d'Alain IV. Désigne comme successeur son petit-fils Conan IV, fils de sa fille Berthe de Bretagne et d'Alain le Noir, comte de Richmond, le premier mari de Berthe.
  • 1148 - 1156 : Berthe (1114-1156), fille de Conan III. Le comte Eudon de Porhoët (deuxième mari de Berthe) est régent. Il est vainqueur d'un autre prétendant, Hoel III, fils illégitime de Conan III. Eudon de Porhoët essaie de se faire reconnaitre comme duc à la place de son beau-fils Conan IV.
  • 1156 - 1166 : Conan IV (vers 1138-1171), fils de Berthe de Bretagne et de son premier mari. Est reconnu duc de Bretagne avec l'appui du roi Henri II d'Angleterre. Il marie sa fille unique Constance à un fils du roi Henri II, Geoffroy Plantagenêt, et abdique en leur faveur.
  • 1166 - 1201 : Constance (vers 1161-1201), fille de Conan IV. La Bretagne est gouvernée jusqu'en 1181 par son beau-père Henri II d'Angleterre.
    • 1181 - 1186 : Geoffroy II Plantagenêt (1158-1186), premier mari de Constance ; fils de Henri II d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine. Meurt des blessures reçues pendant un tournoi.
    • 1199 - 1201 : Guy de Thouars ( ?-1213), troisième mari de Constance
  • 1201 - 1203 : Arthur Ier (1187-1203), fils de Constance et de Geoffroy Plantagenêt ; disparait en 1203, sans doute assassiné sur l'ordre de son oncle le roi d'Angleterre Jean sans Terre, dans le but d'éliminer un possible concurrent (le père d'Arthur était le frère aîné de Jean sans Terre).
  • 1203 - 1221 : Alix de Thouars (vers 1201-1221), demi-sœur d'Arthur, fille de Constance et de son troisième mari Guy de Thouars. La régence est assurée d'abord par son père puis par son mari, Pierre Mauclerc de Dreux.

Maison capétienne de Dreux[modifier | modifier le wikicode]

  • 1213 - 1237 : Pierre Ier Mauclerc (vers 1187-1250), Capétien descendant du roi Louis VI de France. Il gouverne la Bretagne en tant que régent, d'abord au nom de sa femme Alix, puis, après la mort de celle-ci en 1221, au nom de leur fils Jean Ier.
  • 1237 - 1286 : Jean Ier le Roux (1217-1286), fils de Pierre Ier Mauclerc et de la duchesse, Alix de Thouars.
  • 1286 - 1305 : Jean II (1239-1305), fils de Jean Ier
  • 1305 - 1312 : Arthur II (1261-1312), fils de Jean II
  • 1312 - 1341 : Jean III le Bon (1286-1341), fils d'Arthur II. Marié trois fois, il meurt sans descendance.

Jean III n'a pas désigné de successeur ; à sa mort, le duché de Bretagne est revendiqué par deux prétendants :

Une longue lutte pour posséder le duché oppose les deux camps à partir de 1341, cette lutte ne s'arrête qu'en 1365. La Guerre de Succession de Bretagne est aussi appelée Guerre des Deux Jeanne par les historiens car, après la mort de son mari Jean de Montfort en 1345, Jeanne de Flandre continue le combat au nom de leur fils.

En 1365, Jeanne de Penthièvre renonce à ses droits sur la Bretagne (Traité de Guérande).

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Guerre de succession de Bretagne.

Maison capétienne de Montfort[modifier | modifier le wikicode]

Anne de Bretagne.
  • 1365 - 1399 : Jean IV (1339-1399), fils de Jean de Montfort et de Jeanne de Flandre
  • 1399 - 1442 : Jean V (1389-1442), fils de Jean IV
  • 1342 - 1450 : François Ier (1414-1450), fils de Jean V
  • 1350 - 1457 : Pierre II (1418-1457), frère de François Ier
  • 1357 - 1458 : Arthur III (1393-1458), fils de Jean IV et oncle de François Ier et de Pierre II
  • 1458 - 1488 : François II (1433-1488), petit-fils de Jean IV et neveu d'Arthur III
  • 1488 - 1514 : Anne (1477-1514), fille de François II. D'abord mariée au roi Charles VIII de France, puis au roi Louis XII de France.

Maison capétienne de Valois-Orléans-Angoulême[modifier | modifier le wikicode]

À partir de 1514, la Bretagne est gouvernée en réalité par le roi de France, mari de Claude de France et père de François III et de Henri.

  • 1514 - 1524 : Claude de France (1499-1524), fille aînée du roi Louis XII et d'Anne de Bretagne.
  • 1524 - 1536 : François III (1518-1536), dauphin de France, fils ainé du roi François Ier et de Claude de France ;
  • 1536 - 1547 : Henri (1519-1559), le futur roi Henri II de France, frère de François III. Dernier duc de Bretagne.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Portail de la Bretagne —  Accédez au portail sur la Bretagne.