Ligne 14 du métro de Paris

« Ligne 14 du métro de Paris » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le Meteor est l'acronyme de Metro est ouest rapide. C'est le nom de projet de la ligne 14 du métro de Paris. La ligne 14 possède la particularité d'être la première ligne au monde à être exploitée en mode automatique intégral dès son ouverture.

Une rame de la ligne 14 à la station Pyramides

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le projet date de 1989, année où le gouvernement de Michel Rocard cherche à résoudre le problème de la saturation de la ligne A du RER. La SNCF présentera le projet EOLE (la ligne E du RER) et la RATP le projet Meteor (ligne 14). Le projet initial devait relier la Porte Maillot à l'ouest à la Porte d'Ivry à l'est. Finalement le projet sera pour des raisons de coût limité à l'ouest à Saint-Lazare et à l'est à Bibliothèque François-Mitterrand. Un atelier souterrain est prévu pour être transformé plus tard en station. Dans un premier temps la ligne est limitée à Madeleine.

Les travaux débutent alors à la fin de 1989 et le tunnel commence à être creusé en 1993. Le tronçon entre gare de Lyon et Cour Saint Emillion est édifié à ciel ouvert afin de réduire les coups de construction. Le passage sous la seine est construit grâce à la traditionnelle méthode des caissons immergés.

La ligne est inaugurée en octobre 1998 et relie la Madeleine (8ème arrondissement) à la Bibliothèque François-Mitterrand dans le 13ème. En 2003, la ligne est prolongée de Madeleine à la Gare Saint-Lazare. Elle est prolongée de la Bibliothèque aux Olympiades en 2007 en réutilisant l'atelier souterrain un autre atelier étant construit plus loin.

Avec le projet du Grand Paris Express, la ligne 14 doit devenir le maillon central de ce réseau moderne. La ligne sera donc prolongée de Saint-Lazare à Saint-Denis au nord et de Olympiades à l'aéroport d'Orly au sud.

Le plan de la ligne 14

Fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

La ligne 14 reprend les caractéristiques fondamentales du métro de Paris comme les techniques de creusement des tunnels, la taille des trains ou l'utilisation des pneus comme sur certaines lignes. Cependant les quais sont plus longs (120 m au lieu de 75 m en général) et surtout les trains sont entièrement automatiques, ils n'ont pas de conducteur.

Cette particularité fait que Meteor est une vitrine du savoir-faire français dans le domaine des automatismes.

Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail des transports en commun —  Les articles sur les transports en commun !