Lierre

« Lierre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Lierre
Hedera hibernica1.jpg
Nom commun Lierre
Nom scientifique genre Hedera
voir modèle • modifier
Lierre accroché à un mur

Le lierre est une plante grimpante ou rampante qui utilise des racines transformées en crampons pour s'agripper au sol ou sur les supports verticaux (troncs ou murs). Son feuillage toujours vert est très abondant et ses feuilles sont de forme et de taille variées (une grande feuille peut faire 15 cm de long voire plus, les plus petites seulement 1 à 2 cm). En vieillissant, les tiges grossissent et deviennent ligneuses, c'est-à-dire qu'elles sont constituées de bois comme les troncs d'arbres. Un pied âgé peut dépasser une vingtaine de centimètres de diamètre (la taille d'une grosse cuisse), et certains pieds sont encore plus gros (le lierre peut vivre des siècles).

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Contrairement à ce que l'on pense habituellement, le lierre n'est pas un parasite parce qu'il ne se nourrit pas au détriment des arbres (contrairement au gui par exemple) mais qu'il s'en sert uniquement comme support (le lierre se nourrit, comme la plupart des autres plantes, grâce à ses racines et à la photosynthèse). Cependant, ce végétal est envahissant et un très grand lierre peut finir par nuire à l'arbre sur lequel il s'accroche en gênant la croissance de son tronc et en empêchant ses feuilles d'accéder suffisamment à la lumière (la plupart des arbres supports utilisés par le lierre n'ont pas de feuilles en hiver et ne peuvent donc pas se servir de la photosynthèse pendant une partie de l'année, alors que le lierre peut s'en servir plus longtemps grâce son feuillage persistant).

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Le lierre a besoin d'être en pleine lumière pour fleurir. Il supporte très bien l'ombre mais ne peut s'y reproduire que de façon asexuée ou végétative (c'est-à-dire sans fécondation d'un ovule par un grain de pollen qui produit ensuite une graine). Le lierre a la particularité de fleurir et de fructifier en décalage avec la plupart des autres plantes : ses fleurs éclosent à la fin de l'été et au début de l'automne (septembre-octobre) et ses fruits à la fin de l'hiver de l'année suivante. Ces derniers sont toxiques pour l'homme (comme ses feuilles) mais constitue une source importante de nourriture pour les oiseaux qui en dispersent ainsi les graines.

Le lierre est très mellifère.

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.