Libre-échange

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Le libre échange est une des bases de l'économie capitaliste. Il consiste à laisser totalement libres les échanges internationaux de biens et de services, c'est-à-dire le commerce entre les différents pays. Ses adeptes pensent ainsi favoriser le développement de la production.

Les libre-échangistes sont hostiles aux taxes qui frapperaient les produits importés pour les rendre plus chers et ainsi moins concurrentiels par rapport aux produits similaires produits sur place. Ils sont également contre la fixation de normées de qualité ou de normes sanitaires trop contraignantes qui interdiraient l'accès d'un pays aux produits étrangers non compatibles avec les règles existantes.

Le libre-échangisme donne un avantage considérable au pays qui dispose d'une avance technologique sur ses partenaires commerciaux. Il favorise également les pays qui bénéficient de bas coûts de production grâce à une main d'œuvre abondante ou peu chère. Le Royaume-Uni, qui, dès le début du XIXe siècle, réunissait ces avantages, était un partisan acharné du libre-échange.

Critique[modifier | modifier le wikicode]

L'idée opposée au libre-échange est le protectionnisme. L'économiste Thomas Porcher (wp) critique le libre-échange en disant qu'il empêche les pays de « protéger » leur économie1.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. Thomas Porcher, Mon dictionnaire d'économie, 2022
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Libre-échange de Wikipédia.
Steam engine Zeche Muttental.jpg
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.