Liaison chimique

« Liaison chimique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
2 représentations de l'atome d'hélium (He).
- En haut, modèle planétaire : 2 électrons tournent autour du noyau (2 protons et 2 neutrons).
- En bas : nuage (de probabilité de présence) d'électrons.

La matière qui nous entoure est formée de molécules, qui sont des associations d'atomes rattachés solidement entre eux par des liaisons chimiques. Ces liaisons reposent sur le partage d'électrons entre les atomes. On parle aussi de liaisons covalentes.

Partage d'électrons[modifier | modifier le wikicode]

Les atomes sont constitués d'un noyau entouré d'électrons. Ce noyau contient les constituants les plus lourds de l'atome, les protons et les neutrons. Les protons possèdent une charge électrique positive, les neutrons, comme leur nom l'indique, sont neutres. Les électrons, beaucoup plus légers, possèdent une chaque électrique négative. Ils tournent autour du noyau. Comme l'atome est électriquement neutre, il possède autant d'électrons que de protons.

Article à lire Article à lire : Structure de l'atome
Structure de l'atome de carbone (C) : Le noyau est entouré de 6 électrons (ici en vert), dont 4 sur la couche extérieure.
Comme cette couche peut comporter jusqu'à 8 électrons, le carbone peut se lier à (8 -4 =) 4 autres atomes.

Les électrons tournent autour du noyau, mais en réalité leur position exacte est inconnue. On ne connait qu'une probabilité : on parle d'un « nuage d'électrons », c'est-à-dire d'un nuage de probabilités de présence d'électron. Plus ce nuage est épais, plus il y a de chances qu'un électron se trouve à cet endroit à un moment donné.

Liaison de 2 atomes d'hydrogène (H) pour former une molécule de dihydrogène (H2) avec son nuage électronique commun.

Au sein du nuage, les électrons sont disposés en couches, du plus près au plus loin du noyau. Chaque couche peut recevoir un nombre déterminé d'électrons : 2 sur la première couche, 8 sur la deuxième, etc. Si une couche n'est pas « remplie », l'atome peut attirer des électrons des atomes voisins, à condition que ceux-ci soient dans le même état. L'atome d'hydrogène, par exemple, n'a qu'un seul électron sur sa première couche : pour obtenir l'électron « manquant », il peut s'associer avec un autre atome d'hydrogène (il forme ainsi une molécule de dihydrogène H2, gazeux à la température ambiante). Chaque atome partage son électron avec l'autre, au sein d'un nuage électronique commun.

Autres liaisons chimiques[modifier | modifier le wikicode]

Les autres types de liaisons chimiques sont plus faibles. Elles assurent le contact des molécules entre elles, et, dans le cas de très grosses molécules (macromolécules), la façon dont celles-ci se replient sur elles-mêmes.

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la chimie —  Tous les articles sur la chimie et les grands chimistes.