Les Pieds Nickelés

« Les Pieds Nickelés » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les Pieds Nickelés : Croquignol, Ribouldingue et Filochard.

Les Pieds Nickelés sont une série de bandes dessinées, créée en 1908 par le dessinateur Louis Forton (également créateur de Bibi Fricotin), qui poursuit son œuvre jusqu'à sa mort, en 1934.

La série est reprise de 1948 à 1981 par le dessinateur René Pellos et le scénariste Roland de Montaubert, puis jusqu'à nos jours par divers auteurs.

L'histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire met en scène trois petits escrocs sympathiques : Croquignol, Ribouldingue et Filochard.

Au début, la série des Pieds Nickelés présente des dessins sans phylactères (ou « bulles »), mais avec des lignes de texte placées sous chaque image, dans la tradition des bandes dessinées françaises. Puis Louis Forton se bat auprès de son éditeur pour passer à un style « à l'américaine », avec des bulles incluses dans les dessins.

Dans leurs premières aventures, les Pieds Nickelés se heurtent sans cesse aux forces de l'ordre, et ont rarement le dessus. Mais, peu à peu, ils prennent de l’audace et se frottent aux grands de leur époque : le président de la République, le roi d’Angleterre et le Kaiser Guillaume II.

Quand éclate la Première Guerre mondiale, les Pieds Nickelés incarnent les valeurs populaires françaises de débrouillardise connues sous le nom de « système D » : pour la plus grande joie des lecteurs, ils opèrent derrière les lignes ennemies et roulent sans cesse les « boches », dépeints comme de gros lourdauds faciles à berner.

Puis le style des dessins, le caractère et l'aspect physique des personnages évoluent avec les auteurs successifs, prenant à la fin des traits cinématographiques : gros plans, mise en mouvement, plus grande brièveté des paroles et des textes.

Les personnages[modifier | modifier le wikicode]

  • Croquignol est le plus fin des trois : il a un long nez, porte un monocle et un petit chapeau ;
  • Ribouldingue est le gros barbu sympathique ;
  • Filochard est le petit borgne, au caractère sanguin.

Les Pieds Nickelés croisent généralement des riches, des bourgeois, parfois aussi des paysans, qui se distinguent par leur bêtise et leur naïveté. Policiers et gendarmes sont aussi parmi les personnages réguliers, comptant parmi les adversaires des trois compères.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Les Pieds nickelés de Wikipédia.