Lemming de Norvège

« Lemming de Norvège » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Lemming de Norvège
Un lemming de Norvège, dans la toundra
Un lemming de Norvège, dans la toundra
Nom(s) commun(s) Lemming de Norvège, Lemming commun, Lemming des toundras, Lemming des toundras de Norvège, Lemming des toundras du Nord, lemming du Nord, lemming d'Europe, lapin de Norvège
Nom scientifique Lemmus lemmus
Classification Rongeur de la famille des cricétidés
Répartition Scandinavie : Norvège, Suède et Finlande
Milieu de vie Toundras et Montagnes
Taille Environ 15 cm de long
Poids Un peu moins de 50 g
Longévité 1 à 3 ans
Régime alimentaire Herbivore
voir modèle • modifier

Le lemming de Norvège (nom scientifique : Lemmus lemmus) est un petit rongeur vivant dans le nord de l'Europe, en Scandinavie, dans la toundra et les prairies de haute montagne. C'est un proche cousin du campagnol et des autres lemmings.

Le lemming de Norvège est une des espèces les plus courante de lemmings, notamment en Europe. Il porte beaucoup d'autres noms, notamment celui de lemming commun et de lemming des toundras ; mais ces noms sont également utilisés pour d'autres espèces de lemming. Il vaut donc mieux utiliser le nom de « lemming de Norvège », ou lemming des toundras de Norvège, pour ne pas confondre.

Le lemming de Norvège creuse des tunnels et des terriers dans l'herbe, sous terre, ou sous la neige. Il parcourt ses tunnels à la recherche d'herbes et de graines à grignoter, ou pour échapper à ses nombreux prédateurs.

Population[modifier | modifier le wikicode]

Le lemming de Norvège se reproduit très vite : la femelle peut mettre au monde plusieurs portées de petits vivants, même en hiver. Du coup, la population de lemmings peut parfois augmenter très fortement, au point que la nourriture vient à manquer. Un très grand nombre de lemmings quitte alors son territoire, pour chercher un nouveau milieu de vie. Au cours de ses déplacements, beaucoup de lemmings tombent des falaises dans les rivières ou la mer et meurent noyés. On a d'abord pensé que les lemmings se suicidaient quand ils devenaient trop nombreux, mais on sait aujourd'hui que c'est faux, et que les noyades sont probablement accidentelles, dues au trop grand nombre de lemmings qui se déplacent en même temps, et aux nombreuses bousculades.

Cependant, le mythe continue d'exister selon lequel le lemming se suicide. Ce point de vue est très développé dans la culture populaire (livre, films, et même jeux vidéos).

Santamartamys, David Valle Martinez.jpg Portail des rongeurs —  Tous les articles sur les rongeurs.